Voici 10 faits très méconnus sur les aliments de votre quotidien.

santé

On entend souvent le tout et son contraire concernant les aliments que nous ingérons chaque jour dans notre quotidien, mais voici enfin la vérité.

Les œufs frais sont-ils mauvais pour la santé au quotidien ? Est-ce mauvais de manger de la viande ? Le sucre est-il mauvais pour la santé ? Doit-on éviter de manger trop de protéines ? Quels aliments font grossir ou pas ? Le sel est-il dangereux pour l’organisme ? Le nutritionniste Kris Gunnars du site Authority Nutrition répond à toutes ces questions, enfin la vérité.

1. Est-ce que les œufs sont mauvais pour la santé …

Totalement faux. Les œufs sont si nutritifs qu’on les surnomme parfois les “multivitamines de la nature”. Ce n’est pas un hasard si les nutriments contenus dans l’oeuf suffisent pour transformer une cellule en un un véritable bébé poulet.

oeufs

Toutefois, les œufs ont été diabolisés car ils contiennent une grande quantité de cholestérol, et ce cholestérol serait responsable d’une augmentation du risque de maladie cardiaque.

En vérité, malgré leur taux de cholestérol élevé, les œufs n’augmentent pas vraiment le mauvais cholestérol dans le sang. En fait, les œufs augmentent principalement le «bon» cholestérol. Malgré tous les avertissements au sujet des œufs au cours des dernières décennies, les études montrent qu’ils ne sont pas associés à un augmentation du risque de maladies cardiaques. Les oeufs sont bourrés de protéines, de graisse saine, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants uniques qui sont bons pour nos yeux. Ils sont également une excellente source de choline, un nutriment qui est très important pour la santé du cerveau et dont 90% des gens sont en déficit.

2. Une calorie… c’est une calorie !

Les personnes qui cherchent comment maigrir, ont souvent tendance à se focaliser sur les calories, et à croire que seul le nombre de calories compte pour garder la ligne. La vérité est que les calories comptent… mais les types d’aliments que nous mangeons sont tout aussi importants. Parce que tous les aliments ne passent pas par les même voies métaboliques dans le corps. En outre, les aliments que nous mangeons peuvent affecter directement les hormones qui régulent quand et combien nous mangeons, ainsi que la quantité de calories que nous brûlons.

Voici deux exemples pour mieux comprendre. Premièrement, à nombre de calories égales, les fructoses et les glucoses n’agissent pas de la même manière sur le corps : les fructoses stimulent plus l’appétit que les glucoses. Deuxièmement, il en va de même si on compare les protéines aux graisses et aux glucides. Les protéines augmentent également la masse musculaire en brûlant les calories.

Précédente1 de 6