Voici les 20 pires choses qu’ont vécues des gynécologues au travail.

gynécologues

Gynécologues : ce métier n’est pas des plus ingrats (quoi de plus beau que d’aider à mettre au monde), être gynéco ne doit pas être facile tous les jours.

Hallucinant ! Entre les patientes qui ne se sont pas lavées, les personnes âgées à ausculter ou les cancers à soigner, ces professionnels de santé peuvent vite se laisser déborder. Voici huit témoignages de gynécologues qui en ont vu des vertes et des pas mûres ! Si vous saviez ce que les gynécologues peuvent endurer au travail ! flippant …

1: Des stylos dans le v.a.g.i.n d’une fillette …

« Je devais traiter une patiente de 8 ans que ses parents avaient amené en urgence en raison de saignements vaginaux. J’ai été appelé par l’infirmière qui disait voir quelque chose à l’intérieur. Et il y avait effectivement quelque chose : des stylos ! La fillette avait pris l’habitude de se faire plaisir avec… J’en ai retiré une vingtaine ! Je ne peux plus regarder un stylo sans penser à cette horrible expérience. »

docteur

2: Des préservatifs et un tampon bien logés …

« Mon amie est infirmière dans un cabinet de gynécologie et elle nous a raconté cette histoire : une femme s’est présentée en se plaignant de saigner durant chaque relation s.e.x.u.e.l.l.e, tout en disant ne pas avoir eu ses règles depuis 6 mois. En l’examinant, le médecin a retiré deux préservatifs souillés et un tampon ! »

3: Le s*xe an*l pour tomber enceinte …

« Un de mes amis a fait un stage chez un gynécologue il y a deux ans et a rencontré une patiente qui se plaignait de ne pas réussir à tomber enceinte, en plus d’avoir de fréquentes diarrhées. Le médecin lui a demandé s’il elle pratiquait le se*e an*l. Elle a répondu que oui, que c’était la seule activité s.e.x.u.e.l.l.e qu’elle faisait. Son mari lui avait dit que c’était la meilleure façon pour devenir enceinte ».

Précédente1 de 6