Un ancien hotel 5 étoiles, transformé en prison de luxe pour les princes milliardaires.

hotel 5 étoiles

Afin de lutter contre la corruption en Arabie Saoudite, il transforme un hotel 5 étoiles en prison de luxe pour les princes milliardaires.

Début novembre, le prince héritier d’Arabie Saoudite, et également vice premier ministre, Mohammed Bin Salman a lancé ce qui a été décrit comme une « campagne sans précédent contre la corruption et l’abus de pouvoir » avec ces hotel 5 étoiles luxe.

Des raids ont été effectués au beau milieu de la nuit, capturant plus de 200 personnes, dont au moins 11 princes et des milliardaires parmi les plus grandes puissances du pays.

Le 4 novembre, ils ont été forcés de s’installer dans un palace, l’hôtel Ritz-Carlton, un établissement 5 étoiles, qui a l’habitude d’accueillir de nombreuses personnalités, dont des présidents et des rois.

princes milliardaires

« Ils ne croyaient pas à ce qui leur arrivait », a raconté un membre du «  comité spécial  » anti-corruption à la BBC. « Ils pensaient que ça ne durerait pas longtemps. Ils étaient furieux. Si quelqu’un vous dit « vous êtes un voleur », c’est normal de se fâcher. Alors imaginez quand vous avez leur statut.»

Pourquoi les détenir dans un hotel 5 étoiles et pas ailleurs ? Le comité anti-corruption avait peur qu’ils s’échappent. Ce palace était une solution pour les garder à l’intérieur. « Une réponse étrange, voire choquante », rapporte la BBC.

prison dorée

201 Saoudiens sont donc retenus dans l’hôtel, durant ce qui est décrit comme une phase de « pré-investigation ». Les responsables de cette opération expliquent que pour l’instant, ils exposent juste les preuves aux personnes concernées et demandent un remboursement. « Une procédure à l’amiable », explique un responsable.

Pendant ce temps, tous les suspectés de corruption peuvent profiter des services de cet hotel 5 étoiles : piscines, restaurants, bowlings, salles de sport, etc. Tout cela aux frais du Royaume.

Mais ce n’est pas assez pour certains. D’après un responsable, certains détenus demandaient « du caviar russe » ou « leur propre barbier ».

Arabie saoudite

Sur les 201 « détenus », 7 ont été innocentés et libérés, d’autres souhaitent aller en justice, mais la grande majorité se dit prête à trouver un accord, pour enfin être libéré de cette prison dorée.

Précédente1 de 2