Kyste de l’ovaire : 6 signes avertisseurs que chaque femme doit savoir.

kyste

Kyste de l’ovaire : Ils sont fréquents mais mal connus. La plupart ne sont pas douloureux et découverts au cours d’un examen échographique de routine.

Leur surveillance permet de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une tumeur cancéreuse. Chaque année, 45 000 femmes sont hospitalisées pour un kyste de l’ovaire et 32 000 sont opérées. Entre 15 à 30 % des kystes sont traités après la ménopause.

Déceler la nature des kystes ovariens

Tous les kystes ne présentent pas de symptômes. Ils peuvent être découverts à l’occasion d’un examen gynécologique. La patiente peut cependant ressentir des pesanteurs pelviennes, des tiraillements dans le petit bassin, des anomalies des règles ou des troubles urinaires. Dans certains cas, une stérilité peut apparaître.

avertisseurs

La N°5 ne doit jamais être ignoré

Il est très important de reconnaître ce qu’indiquent les symptômes et signes avant-coureurs sur votre état de santé, et d’en être conscientes. Dans l’agitation de la vie quotidienne, il vous arrive parfois d’être épuisées, de ne pas bien dormir, de rencontrer des problèmes gastriques, et en raison du manque de crème hydratante vous avez des éruptions cutanées sur la peau… Ce sont tous des symptômes communs indiquant que vous avez probablement des problèmes de santé -qui parfois pourront être vraiment graves-, mais vous ne réussissez pas à les percevoir et à les comprendre. Par ailleurs, quand il s’agit des parties sensibles -la partie intime féminine-, vous ne pouvez en aucun cas ignorer ces signes avant-coureurs, pour ainsi remédier tôt à ces problèmes de santé -potentiels- et ce au bon moment. Donc, découvrez et sans tarder les symptômes relatifs aux parties intimes féminines qu’il ne faut surtout pas négliger…

Précédente1 de 5