La blessure que Johnny Hallyday a emportée avec lui dans la tombe.

blessure

Quand Léon Smet mourra, en 1989, Johnny sera là. Et Johnny sera seul. « J’étais confronté à la soli­­tude abso­­lue, une vraie blessure : celle non pas de vivre seul, mais de mourir seul. Et pour­­tant, la soli­­tude ne m’a jamais effrayé« , dira-t-il.

confidence

Johnny est mort le 5 décembre 2017. Vingt-huit ans après son père. Et derrière son cercueil ce sera sa famille, ses enfants, mais égale­ment des milliers de gens, toutes géné­ra­tions confon­dues, qui seront là. Une France toute entière pour pleu­rer cet homme qui lui a tant donné, pour ne pas dire tout, et dont les chan­sons, qu’on les aime ou non, ont bordé tant et tant de souve­nirs.

Pour élever Jade et Joy, Laeti­cia Hally­day ne sera pas seule

L’idole des jeunes décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre laisse derrière lui quatre enfants, David, Laura et ses deux petites dernières, Jade et Joy. Une fratrie qui pourra trou­ver auprès des amis fidèles de la famille, un soutien indé­fec­tible.

blessure

Le décès de Johnny Hally­day dans la nuit du 5 au 6 décembre laisse une famille terras­sée par le chagrin.Sa femme, son pilier, Laeti­cia bien sûr, telle­ment, infi­ni­ment… Ses enfants : David, né de son union avec Sylvie Vartan. Sa fille Laura, la fille de Natha­lie Baye. Et ses deux petites filles, Jade et Joy, adop­tées au Viet­nam avec Laeti­cia, dont l’arri­vée a boule­versé la vie du chan­teur. C’est dans ces moments où la douleur est immense, la perte irré­pa­rable que le soutien des proches, la présence rassu­rante des fidèles de la première heure prend plus que jamais toute sa valeur. Dans cette chaîne d’amour qui se forme pour se soute­nir face à l’inac­cep­table, chaque geste, chaque mot, chaque atten­tion compte.

Jade et Joy

Jade et Joy pour­ront comp­ter sur la présence rassu­rante de leurs parrains et marraines. Jade, l’aînée, 13 ans, qui encore très récem­ment parlait de son papa comme d’un héros, pourra comp­ter sur son parrain l’acteur Jean Reno et sur sa marraine Luana Belmondo, l’épouse de Paul Belmondo, pour trou­ver les mots qui apaisent. Joy, la plus jeune, 9 ans, c’est auprès de l’homme d’affaires Jean-Claude Darmon, ami de la famille de longue date et la chef étoi­lée Hélène Darroze, fidèle parmi les fidèles, que la benja­mine des enfants de Johnny pourra trou­ver les mots qui récon­fortent. Une petite éclair­cie dans la terrible épreuve que les deux petites filles et leur maman Laeti­cia traversent, une grande blessure.

2 de 2Suivante