Levothyrox : Déja quatorze décès signalés, le fléau santé.

Levothyrox

Levothyrox : epuis le mois de mars 2017, les effets indésirables, parfois graves, signalés par des milliers de patients traités avec le Levothyrox.

Une enquête révèle que plusieurs patients pourraient être décédés des suites de la prise du Levothyrox nouvelle formule. Selon l’Agence Nationale des Produits de Santé et du Médicament, il est, pour l’heure, impossible d’affirmer ou de contester ce lien.

Et ce n’est pas l’enquête « Les 13 morts du Lévothyrox cachées par les autorités françaises » du magazine « Ebdo », dont la sortie en kiosque est prévue au mois de janvier, qui risque d’apaiser leurs craintes.

Levothyrox mortelle

Selon ses informations, ces décès auraient été enregistrés dans la base nationale recensant les effets indésirables des médicaments au cours des derniers mois. Prudent, l’hebdomadaire précise tout de même que « pour chacun d’entre eux, le lien de cause à effet entre la prise du médicament et le décès n’est pas établi », mais que « l’absence de lien n’est pas établie non plus ! »

Quatre décès déjà évoqués par l’ANSM en octobre 2017 …

Mercredi 29 novembre 2017, ce chiffre a été, en partie puisque revu à la hausse, confirmé par l’Agence Nationale des Produits de Santé et du Médicament (ANSM), qui a réagi via son compte Twitter : « Au 20 novembre, 14 842 cas ont été saisis dans la base nationale de pharmacovigilance dont 14 décès sans lien établi avec le Levothyrox. Ces patients recevaient plusieurs traitements et souffraient pour la plupart de pathologies graves. » En outre, elle ajoute que « les signalements de décès et de cas graves font systématiquement l’objet d’une vigilance particulière de l’ANSM. Si un lien est établi avec le Levothyrox l’ANSM prendra les mesures nécessaires. »

Dans un rapport rédigé par le centre de surveillance des médicaments de Rennes et rendu public le 10 octobre 2017,  quatre décès parmi les 5062 cas signalés et 25 151 effets indésirables recensés avaient déjà été évoqués, sans pour autant établir de lien formel avec la prise de Levothyrox : « un cas d’arrêt cardiorespiratoire chez une patiente de 34 ans recevant un lourd traitement psychiatrique (…) un cas de mort subite chez une femme de 78 ans (…) un cas de femme de 39 ans chez laquelle un diagnostic de thyroïdite d’Hashimoto est posé en juillet 2017 (…) décès un mois après dans un tableau d’œdème pulmonaire avec insuffisance cardiaque (…) un cas d’AVC ischémique chez une femme de 87 ans diabétique ».

Levothyrox patient

Pour faire toute la lumière sur cette affaire, « Ebdo » estime donc que « pour innocenter (ou pas), la nouvelle formule du Levothyrox dans ces treize décès répertoriés, il faut une enquête judiciaire. »

À ce jour, des centaines de plaintes de patients ont été déposées dans plusieurs régions. Depuis le 15 septembre, une enquête préliminaire a été ouverte et confiée au pôle de santé publique du Tribunal de Grande instance de Marseille. Au total, trois millions de personnes sont actuellement traitées par Levothyrox en France.

Thyroïde : la nouvelle formule du Lévothyrox accusée d’effets secondaires

Commercialisée en mars 2017, une nouvelle version du Lévothyrox, un médicament largement prescrit contre les troubles de la thyroïde fait débat chez les patients concernés. Nombreux sont ceux qui accusent le produit d’effets indésirables importants et réclament un retour à l’ancienne formule.

La suite sur la page suivante =>

Précédente1 de 2