Dans un couple, comment entretenir la flamme et combattre la routine ?

Entretenir la flamme

Entretenir la flamme dans un couple, rien de plus difficile mais avec de la volonté rien de plus facile et ainsi combattre la routine de tous les jours.

S’aménager des moments à deux afin d’entretenir la flamme, désamorcer les ressentiments, montrer sa gratitude, rester conscient de soi, jouer avec le désir… 8 attitudes quotidiennes pour combattre la routine et prendre soin de son couple.

Faut-il dire encore une fois qu’il n’existe aucune recette toute faite, aucune solution clé en mains pour attiser et conserver la flamme du désir ? A-t-on besoin de répéter que sa chimie est aussi mystérieuse qu’instable et qu’on doit s’en réjouir ? En amour, rien ou presque n’est immuable.Mais, en ce domaine, l’une des rares certitudes veut que le désir soit avant tout affaire de climat, de grâce et de conscience. Et qu’il soit une plante sauvage qui s’accommode mal des gestes routiniers, distraits ou laborieux de celui ou celle qui voudrait la cultiver sous serre.

amour

Le désir est une énergie inépuisable à condition qu’on ne la contamine pas et qu’on lui donne les moyens de jaillir sans chercher à la contrôler. Cette éruption, cette surprise, c’est ce qui fait sa force et sa fragilité. Car il faut aussi accepter que le désir ait sa vie propre, qu’il suive des rythmes et des chemins qui nous échappent.Tantôt brut, volcanique, impérieux, tantôt ténu, timide ou fuyant. A en croire certains manuels, il suffirait d’avoir la maîtrise parfaite des techniques amoureuses pour que jamais le désir ne s’émousse.

C’est oublier un peu vite que l’alchimie du désir se crée à deux, qu’elle n’est jamais répétition mais création.

Vous ne trouverez ici ni potion magique ni « trucs infaillibles » mais de simples pistes de réflexion, des propositions pour faire un peu plus de place en vous et avec l’autre à ce carburant vital.

Fatigue, contraintes matérielles, stress sont les vampires les plus fréquents et les plus voraces de l’intimité amoureuse. Mais, il faut aussi le reconnaître, ils servent parfois d’excuses pour justifier une certaine paresse relationnelle. Ce n’est un secret pour personne : le désir exige du temps et de la disponibilité d’esprit. Les couples amoureux le savent, mais ils savent aussi faire du « temps pour deux » une priorité dans leur vie.

amoureux

Une soirée hebdomadaire, un week-end par mois, une semaine de vacances en tête à tête sont les rendez-vous indispensables de ceux qui ont choisi de mettre leur intimité à l’abri de l’érosion et de la routine. Se retrouver, hors contexte familial, échanger autre chose que les banalités sur la journée écoulée ou les obligations à venir, changer de cadre est un rituel que l’on doit mettre en place de manière volontariste. Il ne s’agit d’ailleurs pas de programmer des « rendez-vous amoureux », mais de simples rencontres à deux pour faire régulièrement l’expérience de l’intimité, sans écran.

Dans les couples, le désir reste trop souvent prisonnier de jeux de rôles trop étroits que s’attribuent les partenaires, celui de parents notamment. Se donner du temps à deux, cela peut aussi revenir à se mettre d’accord pour parler de tout sauf de la vie familiale ou professionnelle.

Libérer les non-dits et continuer à entretenir la flamme …

Rien n’abîme davantage le désir que la rancoeur, le ressentiment ou les reproches. Surtout ceux que l’on accumule en silence et que l’on essaie de soustraire au regard de l’autre.

Le refoulement ou le déni sont pour le désir de véritables bombes à retardement.

Mieux vaut « vider son sac » lorsque les désaccords apparaissent. Les cabinets de sxologues et de thérapeutes de couples sont remplis de patients qui n’ont pas pu ou osé mettre des mots sur leur frustration ou leur colère.

couple

Manifester sa gratitude

S’il est, dans le couple, essentiel d’exprimer ses points de désaccord, de ne pas fuir le conflit et d’adresser ses critiques sans se censurer, il est aussi important de dire à l’autre le bien que l’on pense de lui. On oublie trop souvent que la présence de l’autre à ses côtés n’est pas un dû, mais un don. Lui dire combien on apprécie son soutien, ses attentions, tel ou tel aspect de sa personnalité ou son attitude dans telles circonstances est non seulement une preuve d’amour mais de désir.

Le désir sxuel ne se nourrit pas que de sxuel. Exprimer sa reconnaissance ou reconnaître à l’autre un talent particulier fait aussi partie de la mystérieuse alchimie du désir. Le quotidien voile les yeux, il rend l’autre flou et familier à la fois. Lui adresser un compliment, lui dire sa gratitude ou son admiration est une façon de lui rappeler qu’il est toujours celui qui a été distingué et choisi parmi d’autres.

Et rien n’est plus troublant, émouvant et aphrodisiaque que le sentiment d’être singulier et apprécié pour ce que l’on est dans le regard de l’autre. Rien ne prédispose mieux à l’intimité.

attitudes quotidiennes

La suite sur la page suivante =>

Précédente1 de 2