Même après sa mort, Johnny Hallyday au cœur d’une polémique avec sa mère.

Après sa mort

Après sa mort, Dans la petite commune de Viviers située dans le dépar­te­ment de l’Ar­dèche, la situa­tion poli­tique est quelque peu tendue à cause de Johnny Hallyday.

cela se passe après sa mort, dans la petite commune de Viviers en Ardèche où est enterré la mère de Johnny Hally­day, une asso­cia­tion a souhaité orga­ni­ser dimanche 14 janvier, un concert pour rendre hommage au rockeur derniè­re­ment disparu. Une initia­tive qui a mis en colère le maire de Viviers : il a refusé de mettre à dispo­si­tion les moyens de commu­ni­ca­tion de la ville pour ce qu’il consi­dère comme « un événe­ment poli­tique  », comme nous le révèle nos confrères de France Bleu.

polémique

Il y a quelques semaines, l’as­so­cia­tion La France profonde/Sauvons notre pays réser­vait une salle de 500 places pour une jour­née de travail. Une réunion orga­ni­sée de longue date, avant le décès du rockeur Johnny Hally­day survenu le 6 décembre dernier.

Johnny Hallyday

Pour lui rendre hommage, le respon­sable de l’as­so­cia­tion, Alain Barnier, a donc décidé d’ajou­ter un petit concert à cette jour­née de travail pour rendre hommage à l’artiste. L’homme poli­tique a contacté des sosies de Johnny Hally­day pour assu­rer le show. L’as­so­cia­tion devait encais­ser le prix des entrées. Selon Alain Barnier, exclu du Front natio­nal et respon­sable de l’as­so­cia­tion, les recettes devaient servir par la suite à ache­ter des tentes aux SDF de la région.

hallyday

Mais le maire de la ville n’a pas vu d’un très bon oeil l’or­ga­ni­sa­tion de ce concert. Il a même refusé de mettre à dispo­si­tion les moyens de commu­ni­ca­tion de la ville pour ce qu’il consi­dère « comme un événe­ment poli­tique  » selon nos confrères de France Bleu. Chris­tian Lavis, qui avait lui-même décidé de bapti­ser son centre cultu­rel Johnny Hally­day, dénonce les initia­tives person­nelles.

Après sa mort

Johnny Hally­day, tout un symbole pour cette petite ville de l’Ar­dèche. Après y avoir vécu pendant plus de 50 ans, la mère du rockeur, Huguette Clerc, repose au cime­tière de la ville depuis 2007. Depuis le décès du rockeur, ils sont nombreux à vouloir hono­rer la mémoire de l’idole des jeunes à leur façon.