Une astuce infaillible dévoilé pour ne jamais payer une amende selon les gendarmes.

amende

Amende gratuite, les gendarmes de l’Oise, en France, ont brisé le secret. Comment peut-on faire pour ne plus jamais payer de contravention pour excès de vitesse?

«Étonnamment, très peu de gens connaissent cette astuce simple concernant une amende, mais géniale», prétendent les gendarmes.

Voici donc les trois étapes à suivre pour ne plus jamais payer de contravention.

1. Observez «attentivement les panneaux» ronds cerclés de rouge avec un nombre dedans, «le nombre indique la vitesse maximale autorisée», précisent les gendarmes.

2. Regardez le compteur de vitesse de votre véhicule, qui se trouve «normalement sur le tableau de bord, devant le siège du conducteur». Les gendarmes ajoutent même que l’aiguille «indique la vitesse à laquelle vous roulez».

3. «Ajustez votre vitesse en fonction du nombre indiqué sur le panneau de signalisation».

panneau de signalisation

Le message est ironique, mais fait sourire!

Voilà une astuce qui mérite d’être partagée!

Ne pas payer une amende en toute légalité

Si vous venez d’être verbalisé, sachez qu’il existe certains moyens légaux pour contester une amende et, éventuellement, ne pas avoir à la payer.

Si toutefois vous estimez être victime d’une injustice, vous trouverez dans cette autre astuce comment contester une amende injustifiée.

Attention : ces conseils ne dispensent pas de respecter le Code de la route et de prendre ses responsabilités.

Avis de contravention code de la route

Si vous vous faites arrêter, comment réagir ?

La règle absolue : ne jamais avouer !

  • Si l’agent de police vous demande si vous reconnaissez l’infraction, ne le faites pas : rien ne vous y oblige légalement.
  • Ne signez pas le PV ! La signature du PV vaut reconnaissance de l’infraction : toute contestation est ensuite vaine.
  • De même, si vous êtes bien décidé à contester, ne payez pas l’amende forfaitaire : cela équivaudrait à reconnaître l’infraction et accepter ses conséquences (article 223-1 du Code de la route).

À noter : vous devrez en revanche payer la « consignation », correspondant au montant de l’amende forfaitaire. Ce montant vous sera reversé en cas de succès, ou sera affecté au paiement de l’amende si vous échouez dans vos démarches.

la suite sur la page suivante =>

Précédente1 de 3