Prothèses dentaires: 3 niveaux de remboursements chez le dentiste ?

Prothèses dentaires

Prothèses dentaires : Un remboursement intégral des prothèses dentaires, auditives et des lunettes par l’Assurance maladie, la promesse de campagne d’Emmanuel Macron devrait être tenue « d’ici 2022 ». C’est en tout cas ce qu’a assuré lundi la ministre de la Santé.

Prothèses dentaires ! Les soins chez le dentiste devraient être les premiers à bénéficier du « reste à charge zéro », un remboursement intégral pour certains actes médicaux.

« L’objectif, c’est d’arriver à élaborer une feuille de route de mise en place du ‘reste à charge zéro’ dans ces trois filières pour le mois de juin, avec une annonce qui pourrait être faite en juin de la façon dont ça va se mettre en place », a détaillé la ministre sur Public Sénat.

dentiste

« Ça ne sera pas le même calendrier pour le dentaire, l’optique et les audio-prothèses », avait-elle précisé. Le dentaire devrait être, selon la ministre, le premier secteur à voir des négociations aboutir, la filière étant la moins complexe des trois.

46,6% des actes dentaires couvrent des besoins essentiels

La feuille de route de la mise en place de ce « reste à charge zéro » dans le secteur dentaire a été révélée dès le 16 février par Nicolas Revel, le directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). Selon Le Parisien, qui a pu consulter les données de ce projet, outre son objectif de développer la prévention, avec des détartrages et la détection de caries chez les enfants notamment, la Caisse propose trois différents modes de prise en charge pour les prothèses.

La première proposition consiste à couvrir intégralement les besoins essentiels des patients, soit, selon le quotidien, 46,6% des actes dentaires. Cela nécessite une baisse des tarifs des chirurgiens dentiste de 388 millions d’euros.

dentaires

La suite sur les prothèses dentaires sur la page suivante ==>

Précédente1 de 2