Johnny ne déshéritait pas ses enfants aînés, David Hallyday et Laura Smet dans son premier testament ! La preuve.

enfants

Preuve : quelques jours de la première audience devant le tribunal pour Laura Smet, David Hallyday et Laeticia Hallyday, qui se déchirent au sujet de l’héritage de Johnny Hallyday, le contenu d’un premier testament datant de 2011 a été dévoilé dans «Sept à Huit» dimanche sur TF1.

L’émission «Sept à Huit» a pu avoir accès à un premier testament de Johnny Hallyday rédigé en 2011 (une preuve) dans lequel le rockeur ne déshéritait pas ses enfants aînés, David Hallyday et Laura Smet.

Selon le document rédigé devant un notaire en Suisse, l’interprète de «Je te promets» prévoyait de léguer de l’argent à ses deux enfants aînés, aujourd’hui déshérités. «Jean-Philippe Smet dispose qu’en cas de décès les compensations des parts réservataires de ses enfants seront exclusivement d’ordre monétaire», est-il écrit sur ce premier testament (preuve irréfutable).

preuve

Une volonté qui n’apparaît plus dans le testament datant de 2014 et rédigé aux Etats-Unis, dans lequel Johnny Hallyday lègue tout à sa femme, Laeticia Hallyday, estimant que David Hallyday et Laura Smet avaient eu leur part d’héritage de son vivant.

Les deux enfants aînés du rockeur ont lancé des procédures pour faire annuler ce dernier testament. David Hallyday et Laura Smet ont également intenté une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l’album posthume de Johnny, ainsi que le gel de son patrimoine dans l’attente du règlement du litige sur l’héritage. Une première audience a été fixée au 15 mars devant le tribunal de Nanterre, on attend la preuve …

laeticia

Héri­tage de Johnny Hally­day : la blague très douteuse d’Alex Vizo­rek … no comment les enfants !

Beau­coup de célé­bri­tés sont attris­tées par le déchi­re­ment des membres de la famille Hally­day autour de la succes­sion du rockeur Johnny. Alex Vizo­rek a plutôt décidé d’en rire. Samedi 10 mars dans l’émis­sion Salut les terriens, l’humo­riste a tenté une blague très douteuse sur la rela­tion entre Johnny Hally­day et son épouse Laeti­cia.

Laura Smet

Alex Vizo­rek n’y va pas avec le dos de la cuillère lorsqu’il s’agit de faire de l’humour. Dans sa chro­nique diffu­sée samedi 10 mars, dans Salut les terriens (C8), l’humo­riste a comparé une des œuvres de l’artiste, Esther Ferrer, expo­sée au Guggen­heim de Bilbao, à la rela­tion de Johnny et Laeti­cia Hally­day dans une blague jugée assez grave­leuse. L’œuvre repré­sente Esther Ferrer de face, la bouche ouverte, une carte bleue sur la langue. « Celle-ci (Esther Ferrer), comme son contem­po­rain Picasso a une période bleue, a-t-il commencé. Période carte bleue plutôt, œuvre qui n’est pas sans rappe­ler Laeti­cia Hally­day après une fella­tion à son Jojo ».

enfants

La plai­san­te­rie n’a pas manqué de faire sourire Thierry Ardis­son et les invi­tés sur le plateau. Elle ne devrait cepen­dant pas faire rire l’épouse du Taulier qui subit déjà de nombreuses attaques depuis les révé­la­tions autour du testa­ment de Johnny Hally­day, rédigé en Cali­for­nie. Une première audience, jeudi 15 mars, devrait permettre de savoir si la loi française peut primer sur la loi améri­caine, qui s’applique pour le moment. Laura Smet et David Hally­day attendent en effet que cette audience statue sur leur demande d’avoir un droit de regard sur l’album post­hume de leur père. Selon des avocats spécia­listes de ce genre de conten­tieux, les deux aînés pour­raient obte­nir gain de cause sur la forme mais pas sur le fond. Derniè­re­ment, le maga­zine Public a révélé qu’il exis­te­rait un enre­gis­tre­ment du chan­teur qui dictait ses dernières volon­tés à son notaire. Une infor­ma­tion très vite démen­tie par l’entou­rage de Laeti­cia Hally­day.

A lire aussi : Une publicité avec la photo des enfants de Johnny Hallyday crée la … Voir