Voici la somme réclamée par David et Laura Smet si Laeticia réfute de dévoiler le projet de l’album.

refuse

En atten­dant d’en connaître les premiers résul­tats et la somme, voici le détail de ce que réclament David et Laura à la veuve de leur père si elle réfute de dévoiler l’album posthume. La grande bataille juri­dique qui frac­ture les Smet et les Boudou commence offi­ciel­le­ment ce jeudi au tribu­nal de Nanterre.

Branle-bas de combat chez les Hally­day depuis que le fonda­teur du clan, Johnny, a décidé de rayer ses deux aînés, Laura Smet et David, de son héri­tage. Grande oubliée du testa­ment, sans un centime ni un souve­nir senti­men­tal, la grande fille du rocker ne compte pas en rester là comme elle l’énonçait très clai­re­ment dans un cour­rier adressé à son père disparu. Voici la somme réclamée si laeticia réfute de dévoiler l’album.

projet de l'album

Contacté par l’AFP, le tribu­nal de Nanterre, qui s’oc­cu­pera de l’af­faire en fin de semaine, a dévoilé avec exac­ti­tude l’objet de cette contes­ta­tion.

Laura Smet

L’al­bum post­hume de Johnny Hally­day, initia­le­ment prévu pour le jour de l’an­ni­ver­saire de l’idole des jeunes, n’est pas le seul à faire l’objet d’une procé­dure juri­dique. Alors que la veuve Laeti­cia, direc­trice artis­tique du projet Je te promets, a caté­go­rique­ment refusé tout droit de regard à ses beaux-enfants sur cet opus, on apprend grâce à l’Agence France-Presse que Laura Smet et son frère exigent de « pouvoir se pronon­cer sur ce projet d’album d’enre­gis­tre­ments post­humes de Jean-Philippe Smet ».

somme

Ils ont d’ailleurs donné à leur belle-mère « un délai de 48 heures » pour accep­ter, sans quoi elle serait condam­née à une « astreinte de 10 000 euros par jour de retard. »

bataille juridique

Parmi la liste des personnes assi­gnées en justice par les aînés de la fratrie Hally­day, Laeti­cia devrait se sentir moins seule en appre­nant qu’ils seront dix, au total, à compa­raître. Sont ainsi dans le colli­ma­teur Smet les petites Jade et Joy, la société SLJ (déte­nant la demeure de Marnes-la-Coquette), la Sacem (Société des Auteurs, Compo­si­teurs et Editeurs de Musique), l’Adami (société civile pour l’Admi­nis­tra­tion des droits des artistes et musi­ciens inter­prètes), Warner Music France, Warner Chap­pell Music France, Deci­bel Produc­tions et la société de percep­tion et de distri­bu­tion des droits des artistes inter­prètes.

elle refuse de dévoiler l'album posthume

Bien que Laeti­cia se posi­tionne sous l’éten­dard du dernier testa­ment de son époux, datant de 2014 et rédigé en Cali­for­nie, David Hally­day et Laura Smet réclament défi­ni­ti­ve­ment leur part. En tout, et confor­mé­ment à la loi française, les deux premiers enfants de Johnny souhaitent réta­blir un partage plus équi­table attri­buant 25% du patri­moine parti­cu­liè­re­ment élevé de l’ar­tiste à Laeti­cia Hally­day et 18,75% à chacune de ses quatre progé­ni­tures. Début des festi­vi­tés ce jeudi à Nanter­re…

réfute

A voir aussi : VIDEO – Héritage de Johnny Hallyday : Catherine Lara refuse – Galalien