La fortune de Johnny se trouvent dans un TRUST et devinez qui gère ?

trust

Fortune du boss Johnny Hallyday : Les avocats de Laeticia Hallyday ont transmis à la défense de David et Laura les pièces concernant le trust américain, institution financière dans laquelle a été placée toute la fortune du chanteur.

Les avocats de Laeticia Hallyday ont remis à la défense de David Hallyday et Laura Smet les pièces concernant le trust américain, l’institution financière dans laquelle a été placée toute la fortune du chanteur. Cette transmission fait suite à la demande du tribunal des référés de Nanterre, saisit par les deux grands enfants de la star. Le dossier doit être examiné le 30 mars prochain par cette même instance.

argent johnny

Jeudi 15 mars, une première audience avait réunie les deux parties qui se déchirent à propos de l’héritage de Johnny Hallyday, décédé le 5 décembre dernier. Mais le tribunal des référés avait ainsi décidé de renvoyer au 30 mars l’audience, à la demande des aînés du chanteur.

trust Johnny Hallyday

Ces derniers réclamaient en effet l’accès à certains documents concernant le « trust » créé par le chanteur pour gérer son héritage. Interrogé le 15 mars RTL, Maître Ardavan Amir-Aslani, l’avocat de Laeticia Hallyday avait déclaré : « La seule chose que l’on doit faire c’est fournir des traductions certifiées de ces documents, ce que l’on va faire dans les plus brefs délais ». C’est désormais chose faite, selon nos informations.

Johnny Hallyday

Qu’est-ce qu’un « trust » ?

« Le trust est un contrat, une institution extrêmement répandue dans les pays anglo-saxons », avait-il ajouté. Un trust désigne en fait « un acte unilatéral qui permet de désigner un ‘trustee’, un tiers chargé de gérer les biens du défunt dans l’intérêt des bénéficiaires désignés », expliquait pour Capital Alain Devers, un avocat spécialisé dans les contentieux familiaux internationaux.

Le « trustee » est bien souvent représenté par une banque, qui a « le pouvoir d’administrer le patrimoine apporté dans le trust, moyennant une commission », poursuit le site économique.

Précédente1 de 2