Voici le précieux bien ayant appartenu à Johnny qui est mis aux enchères ?

précieux

Précieux ! Ce sont plusieurs petits morceaux de la vie de Johnny Hally­day qui sont mis aux enchères aujourd’hui, samedi 24 mars, à l’hô­tel des ventes de Me Osenat, situé à Fontai­ne­bleau. Johnny Hally­day était un fan de belles voitures et a possédé de nombreux modèles mythiques.

Comme le révèle le Pari­sien, les admi­ra­teurs du Taulier, mais aussi des belles voitures, vont notam­ment s’ar­ra­cher une Ferrari ayant appar­tenu au chan­teur, un objet très précieux mis aux enchères, qui a parcouru 25 000 kilo­mètres à son volant. Acheté par Johnny en 1994, le bolide est en très bon état et n’aura pas connu le même destin que la Lambor­ghini Miura dans laquelle la star avait bien « failli claquer » en 1967.

Johnny

Reven­due en 1997 à l’un de ses amis, la Ferrari 512 TR affiche aujourd’­hui 95 000 kilo­mètres au comp­teur. La voiture garde égale­ment des traces de son premier proprié­taire, comme le note Jean-Pierre Osenat : « On trouve d’ailleurs de nombreuses grif­fures dues au frot­te­ment de ses bagues quand il tenait le volant sur le revê­te­ment noir du tableau de bord ». Car durant trois ans, le Johnny Hally­day a utilisé inten­si­ve­ment la belle italienne, pour des trajets entre Paris et Saint-Tropez, où se trou­vait la fameuse villa Lorada.

Ferrari Johnny

Avec un prix fixé à 80 000 euros, l’an­cienne Ferrari de Johnny Hally­day ne sera pas acces­sible à toutes les bourses, et devrait trou­ver preneur pour un montant final estimé entre 100 000 et 150 000 euros. Mais les incon­di­tion­nels de l’idole des jeunes pour­ront toujours se rabattre sur deux autres pièces, moins chères, mais qui ont aussi Quelque chose de Tennes­see… Tout d’abord, un scoo­ter « Smet », relooké en 2007 par la marque de vête­ments de Johnny pour une vente de l’Uni­cef et estimé entre 4 000 et 7 000 euros.

Johnny Hallyday

Les plus témé­raires pour­ront quant à eux jeter leur dévolu sur un précieux camion Ford Type VAF 69 MV. S’il ne paye pas de mine au premier abord, ce camion blanc rouillé et aux vitres cassées a accom­pa­gné le chan­teur durant l’été 1972 et sa tour­née « Johnny Hally­day Circus ». Durant 85 dates, il aura vaillam­ment tracté la cara­vane de la star, qui s’était dépla­cée dans 29 villes. Un bout d’his­toire du rock français, estimé entre 35 000 et 45 000 euros.

Précédente1 de 2