Attentat de Trèbes (video) : le récit terrifiant de Denis, otage au Super U, qui a vu le terroriste tuer un client.

Super U

Super U de Trèbes près de Carcassonne : Vendredi, Denis Vial a vu la mort de près, où il était allé faire ses courses hebdomadaires. Ce comptable à la retraite et conseiller municipal de Badens, petite commune du Minervois situé à quelques kilomètres de Trèbes.

Denis du Super U nous a reçu ce samedi matin dans son coquet pavillon. Encore sous le choc après l’attaque terroriste qu’il a vécue en direct et éreinté après une nuit sans sommeil, il nous a raconté le cauchemar qu’il a vécu à l’intérieur du supermarché.

client

« Arrivé au Super U pour y faire les courses de mon couple et celle de ma mère âgée, je me trouvais à la caisse en train de finir de ranger mes affaires dans le caddy. L’homme est rentré et a tiré dans l’allée centrale en nous intimant l’ordre avec un pistolet à la main de nous mettre à terre. Dès le premier coup de feu, un client à côté de moi est tombé raide mort.» Cette victime, c’est Hervé Sosna, 65 ans, un maçon la retraite de Trèbes, qui est avec Christian Medvès, 50 ans, le chef-boucher du Super U, l’une des deux victimes assassinées par le terroriste dans le supermarché.

« J’ai pensé à ma famille et j’ai beaucoup prié »

Couché entre deux caisses, à côté du cadavre d’Hervé Sosna, Denis Vial chuchote avec un compagnon d’infortune également recroquevillé et entend le terroriste s’entretenant avec la caissière retenue en otage. Il passe près d’une heure sans bouger ni faire le moindre bruit. Une éternité pendant laquelle il se voit mourir sur place.

récit

Précédente1 de 2