Nous venons d’apprendre que Johnny Hallyday était accro à ça !

accro

Accro notre Johnny Hallyday notional ! Depuis début février, ses deux aînés, Laura Smet et David Hallyday se battent contre Laeticia Hallyday, la dernière femme du rockeur pour son héritage. Pierre Billon, son ancien producteur a livré une drôle d’anecdote sur le Taulier.

L’interprète de La Bamba triste confie : « Johnny vivait à 2 à l’heure et était accro. Quand vous lui demandiez le sel, il vous le donnait au café. Tous les deux, on adorait se poser pour regarder des trucs affreux, les feuilletons du matin ou le téléshopping. Il avait la carte de crédit sur la table, prêt à commander.

Pierre Billon

(Il prend la voix de Johnny) « Laeticia, il y a un truc vachement bien là pour ramasser les miettes ». Alors désolé si je démystifie la star mais on ne peut pas faire du rock’n’roll tout le temps.

 » Johnny Hallyday adepte du téléshopping, qui l’eût cru ?

Le producteur et compositeur Pierre Billon, ami intime du rockeur, évoque l’envers du décor de la vie de Johnny Hallyday.

Il l’a côtoyé pendant 45 ans, il le connaît par coeur. Le producteur, compositeur et parolier Pierre Billon était un ami très proche de Johnny Hallyday. Dans les colonnes du Parisien ce mardi 27 mars, il revient sur la polémique qui entoure la guerre des clans dans l’affaire de l’héritage du rockeur, en profite pour prendre la défense de sa veuve Laeticia et révèle une autre facette de l’artiste.

Celui qui trouve « indigne » de voir soudain « assassiner médiatiquement » Laeticia Hallyday rappelle à ses détracteurs que « Johnny n’aurait pas vécu avec elle vingt-quatre ans si elle était le diable ». « Elle l’a adouci, assure-t-il. Les dix dernières années, il était infiniment plus gentil, plus doux, plus attentionné. Elle était tout sauf manipulatrice. Elle a été sa maîtresse, sa diététicienne, son infirmière, sa conscience ».

l'envers du décor

« Laeticia lui a fait gagner dix piges de vie »

Partenaire de ses virées en moto, auteur d’une trentaines de chansons pour Johnny et producteur de quinze de ses albums, Pierre Billon affirme que Laeticia Hallyday « a fait gagner dix piges de vie » à son ami en freinant sa consommation d’alcool et en l’entourant « de gens qui ne se défonçaient pas ». Il rappelle alors les vices du rockeur.

« Il aimait boire, mélanger du vin blanc avec du Viandox. Mais je ne l’ai jamais vu prendre une ligne de coke. En revanche, boire une Kro à la fin d’un repas dans un restaurant étoilé, ça, je l’ai vu, il était vraiment accro. »

Précédente1 de 2