Choc : 8 heures après un arrêt cardiaque, son cœur s’est miraculeusement remis à battre.

arrêt cardiaque

Un homme a connu une véritable renaissance 18 heures après un arrêt cardiaque, au centre hospitalier de Béziers, le 12 mars dernier. Les médecins avaient perdu espoir après cinq heures passées à tenter de réchauffer son corps tombé en hypothermie, un état qui avait fait cesser de faire battre son cœur.

Un homme de 53 ans a été retrouvé en arrêt cardiaque au bord de l’Orb, un fleuve traversant la cité biterroise. Alors qu’il était sans vie, le service réanimation du CHU du Montpellier a réussi à refaire partir le cœur de la victime après 18 heures d’arrêt.

8 heures après un arrêt cardiaque

Inerte, son cœur avait cessé de battre après une nuit glaciale passée dehors. L’homme a alors été amené d’urgence au centre hospitalier de Béziers, où les médecins ont fait le nécessaire pendant cinq heures pour le réchauffer, sans succès.

Les soignants l’ont alors transféré à l’hôpital de Montpellier par hélicoptère, où une sorte de cœur artificiel a pris le relais et remplacé son véritable cœur, inactif depuis plusieurs heures. L’équipe de soignants était alors plus que pessimiste, face à l’incapacité de faire remonter sa température corporelle, et à l’absence de relance de son cœur.

hopital

Précédente1 de 2