ALERTE INFO : Tiens toi prête Russie, les missiles arrivent déclare Donald Trump !

Donald Trump

Donald Trump estime par ailleurs que les relations entre les États-Unis et la Russie n’ont jamais été aussi mauvaises, notamment en raison de l’enquête du procureur Mueller sur les ingérences russes. Le président américain a prévenu la Russie sur Twitter du lancement de missiles.

Donald Trump a prévenu ce mercredi la Russie que des missiles seraient lancés sur la Syrie, alors que la France et les États-Unis ont menacé de représailles après l’attaque chimique présumée en Ghouta orientale qu’ils imputent au régime syrien.

Donald Trump

« La Russie promet d’abattre tous les missiles tirés en Syrie. Tiens toi prête Russie, parce qu’ils arrivent, beaux, nouveaux et ‘intelligents!' », a écrit le président américain sur Twitter, ajoutant, en faisant allusion au dirigeant syrien Bachar al Assad, que la Russie « ne devrait pas être partenaire d’un animal qui tue son peuple avec du gaz et qui aime ça ».

Des relations « pires que jamais »
Dans un second tweet, Donald Trump assure que les relations entre les États-Unis et la Russie sont aujourd’hui « pires que jamais, et cela inclut la Guerre froide ».

ALERTE INFO

« Il n’y a aucune raison à cela. La Russie a besoin de nous pour son économie, une chose qui serait très facile à faire, et nous avons besoin de toutes les Nations pour travailler ensemble. Arrêter la course aux armements? », a tempéré le président américain.

déclare

Le locataire de la Maison Blanche s’est fendu d’un troisième message dans lequel il explique que l’animosité avec le Russie a été causée par l’enquête du procureur Mueller sur les soupçons d’ingérences russes.

« L’animosité avec la Russie est largement causée par l’Enquête Russe Fausse et Corrompue, aiguillée par tous les loyalistes démocrates, ou des personnes qui ont travaillé pour Obama. (Le procureur spécial) Mueller est celui qui a le plus de conflits (d’intérêts) », a écrit Donald Trump, qui a alimenté ces derniers jours les spéculations sur le devenir du procureur Mueller.

missiles

La suite sur la page suivante =>

Précédente1 de 2