Interview choc : voici les 7 messages cachés de Laeticia Hallyday.

cachés

L’interview de Laeticia Hallyday dans Le Point est l’événement de l’année. Mais si la veuve de Johnny tente de redorer son image, son interview est truffée de messages cachés … pour décrédibiliser Laura et David !

Ce vendredi, le tribunal de Nanterre va se prononcer sur le gel des biens du chanteur et le droit de regard sur son ultime album, demandés par ses deux enfants aînés… les 7 messages cachés !

choc

L’interview de Laeticia Hallyday est millimétrée. Un vrai exercice de communication où chaque phrase lancée par la veuve de la rock star a toute son importance. Et au fur et à mesure de l’entretien, elle balance de véritables tirs de missile qui n’ont qu’un objectif : déstabiliser et décrédibiliser le clan « David et Laura ». Voici les messages qu’elle tente de faire passer insidieusement aux fans … messages cachés dans cette interview !

7 messages

David et Laura, des enfants qui « s’en foutaient » que Johnny soit malade

Nous étions mon mari, les filles et moi, ici à Los Angeles. Lui ne demandait pas qu’on lui rende visite, d’ailleurs. Après qu’ils ont appris que leur père était malade, David a attendu six mois pour venir et Laura, quatre. mais je ne veux pas les juger, vous savez : ils avaient sans doute leurs raisons… Finalement, ils ne sont venus qu’une fois dans l’année à la maison.

famille hallyday

D’entrée, Laeticia Hallyday balance un message clair à destination du public. David et Laura n’étaient pas des enfants attentionnés et cachés vis-à-vis de leur papa malade. D’ailleurs, selon Laeticia, ils n’ont été lui rendre visite qu’une seule fois à Los Angeles. Une phrase qu’il faut contextualiser et nuancer. Car après le lancement de la tournée des Vielles Canailles en juin 2017, Johnny n’est jamais retourné vivre dans sa maison de Pacific Palissades. Bref, sur sa dernière année de vie, Johnny n’a vécu que six mois à Los Angeles.

Bien sûr, cela lui faisait mal quand il apprenait sur les réseaux sociaux que son fils était passé à Los Angeles ou, à la toute fin, à Paris, sans nous prévenir. Là, il exprimait toute sa colère, très brute. On était loin de la poésie : « Tu vois, ils n’en ont rien à foutre de moi ».

Interview choc

Ici encore, Laeticia cite une colère de Johnny pour laisser au lecteur l’impression que David et Laura n’en avaient « rien à foutre » de leur papa. Une manière de faire passer David et Laura pour des enfants peu attentionnés… qui ne méritent pas leur part d’héritage.

Mais c’est totalement faux ! Comment peuvent-ils dire cela ? C’est mon mari qui, à la toute fin, ne voulait plus ! Il y avait des gens qu’il n’avait pas l’habitude de voir au quotidien, dont Nathalie Baye, Sylvie Vartan, David et Laura. Surtout Sylvie Vartan, car ils étaient fâchés depuis six ans. Il m’engueulait : « Mais c’est quoi, ce cirque ? Comment tu peux laisser faire ça ? »

Précédente1 de 2