2 pilotes de ligne sur deux vols différents croisent un ovni.

ovni

La FAA (Federal Aviation Administration) en charge de l’aviation civile aux États-Unis, contactée par CNN rappelle que ses services sont en relation permanente avec les autres agences et surveillent chaque jour les appareils civils présents dans cette zone, y compris les ballons-sonde en haute altitude.»

témoignage

S’agirait-il d’un ballon-sonde, et plus particulièrement d’un ballon Google du projet Loon «conçu pour fournir une connexion Internet aux personnes vivant dans les régions reculées?» Interrogé par la tour de contrôle, le pilote d’American Airlines, formé à identifier ce type d’objet, ne semble pas convaincu: «J’en doute», répond-t-il.

vols

D’autant que ces ballons météorologiques sont généralement équipés d’un réflecteur radar afin qu’ils soient plus facilement détectables. Mais les contrôleurs aériens n’ont rien vu sur leurs écrans radars comme on peut l’entendre dans l’enregistrement.

Le site The War Zone rappelle que «rien n’explique pourquoi un avion volerait en plein jour sans se signaler au contrôle du trafic aérien, juste au-dessus d’avions de ligne. Et aucune histoire d’un drone ou d’un avion militaire avec des problèmes de communication n’a été communiquée par la FAA après l’incident.»

ovni

Toutefois, souligne le site spécialisé, des ballons sondes sont régulièrement envoyés dans l’atmosphère et la réglementation qui entoure ces lancers, parfois réalisés par des amateurs, est assez laxiste: une déclaration à la FAA n’est pas obligatoire dans tous les cas, de même que la pose d’un déflecteur ou d’un transpondeur. De quoi alimenter le débat…

A voir aussi ! OVNI : Actualités, photos & vidéos – Paris Match – phénomènes étranges ici

 

2 de 2Suivante