La lettre choc d’Adeline Blondieau ressort après la mort de Johnny Hallyday.

lettre choc

La lettre choc : Adeline Blon­dieau a épousé deux fois Johnny Hally­day, en 1990 et en 1994. L’ancien couple s’est connu quand elle avait 14 ans.

En 2013, Johnny Hally­day publiait l’auto­bio­gra­phie Dans mes yeux, co-écrit avec Amanda Sthers, dans lequel est dressé un portrait au vitriol d’Adeline Blon­dieau, ex-épouse du rockeur. Celle-ci a, à l’époque, publié une lettre à charge contre l’écri­vaine, exhumé par Twit­ter depuis la mort du Taulier. Edifiant la lettre choc.

Johnny Hallyday et Adeline Blondieau

Son père Long Chris était ami et paro­lier du rockeur. Leur rela­tion a rapi­de­ment évolué, ils se sont ainsi mariés alors qu’Adeline Blon­dieau avait à peine 18 ans. Leurs amours passion­nelles auront eu raison du couple, qui s’est défi­ni­ti­ve­ment séparé en 1995.

mariage Adeline Blondieau

Lettre choc : Johnny Hally­day a évoqué son histoire avec la célèbre Caro­line de Sous le soleil dans son auto­bio­gra­phie, co-écrite avec Amanda Sthers, Dans mes yeux, publié en 2013. Le livre dresse un portrait peu élogieux de la comé­dienne – « Elle débarquait chaque nuit pour jouer avec le feu que j’étais », peut-on lire – qui n’a pas plu à l’inté­res­sée.

lettre Adeline Blondieau

A l’époque de la sortie, elle avait publié une lettre au vitriol dans les colonnes du Point, exhu­mée par Twit­ter après la mort de Johnny Hally­day, dénonçant l’humi­lia­tion subie dans les pages de la biogra­phie. « Vous me donnez dans cet ouvrage une place parti­cu­lière, tant par la violence des passages qui me sont consa­crés que par l’espace que j’y occupe, presque deux pages édifiantes, fusti­geait Adeline Blon­dieau.

La lettre choc d’Adeline Blondieau

Savez-vous, Madame, que vous évoquez ici une adoles­cente de 14 ans, qui naïve­ment avait pris pour un amour fou, un amour extra­or­di­naire, le jeu d’un adulte de 43 ans. Vous êtes-vous demandé, qui de lui ou de moi rejoi­gnait l’autre dans sa chambre, dans le silence de la nuit, quand l’alcool avait fait son effet ? Ce n’était pas moi. À 14 ans encore vierge, je ne repré­sen­tais à mon avis pas un grand danger pour un homme ayant vécu sa vie.

Adeline Blondieau

Dès cette époque, il me parlait de notre amour fou, et c’est parce qu’il ne pouvait en être autre­ment que quelques années plus tard, l’été de mes 18 ans, j’ai accepté sa demande en mariage. J’ai aimé cet homme plus que tout, au point de croire que je le sorti­rais du démon de la bois­son », conti­nuait-elle. L’affaire s’est réglée devant le tribu­nal : Adeline Blon­dieau a porté plainte pour diffa­ma­tion. Durant l’audience, l’ex-épouse a accusé le rockeur de l’avoir violée, lorsqu’elle était adoles­cente.

lettre choc