DJ Avicii : La police sait maintenant ce qu’il lui est arrivé.

dj

Au terme de deux autop­sies succes­sives, les forces de l’ordre du sulta­nat savent désor­mais pourquoi est mort dj avicii.

DJ AviciiAlors que les hommages se multi­plient, la famille du célèbre DJ suédois, mort vendredi 20 avril dans de mysté­rieuses circons­tances à Oman, où il passait ses vacances, est sur place pour recueillir les conclu­sions de la police.

Ses proches, au premier rang desquels son frère, ont pris l’avion sans tarder. Arri­vée à Mascate, la capi­tale du Sulta­nat d’Oman, la famille de Tim Bergling, plus connu sous le pseu­do­nyme d’Avicii atten­dait avec impa­tience de faire toute la lumière sur la tragique dispa­ri­tion du jeune homme de 28 ans. Si tant est que les révé­la­tions de la police puissent allé­ger la peine des parents, des deux soeurs et du frère du DJ Avicii.

police

Tous espèrent pouvoir rapa­trier sa dépouille en Suède, au cours de la semaine à venir, afin de procé­der à ses funé­railles sur sa terre natale. Son frère David, a notam­ment pris les choses en main. Installé dans un hôtel de luxe, à quelques centaines de mètre du resort où le jeune DJ a été retrouvé mort, David Bergling a pris le rôle de chef de famille, alors que ses proches éplo­rés sont encore sous le choc de la nouvelle.

Tout, de fait, fut telle­ment soudain. Quelques heures avant son décès, des fans, des membres du person­nel de l’hôtel où il séjour­nait, des touristes en vacances, tout comme le DJ, postaient sur les réseaux sociaux, quelques selfies en sa compa­gnie, fiers de l’avoir croi­sé…

La dernière photo du DJ prises trois jours avant sa mort …

dj avicii

Bronzé, souriant, Avicii, qui avait mis sa carrière entre paren­thèses un an et demi plus tôt afin de prendre soin de sa santé, n’avait pas l’air d’un homme dont les jours sont comp­tés… Atteint d’une pancréa­tite aigüe due à une consom­ma­tion exces­sive d’alcool, ce génie de la musique élec­tro­nique avait souhaité prendre ses distances avec les platines en 2016, afin de prendre soin de lui-même. Il disait aussi n’être pas fait pour une telle expo­si­tion média­tique.

Précédente1 de 2