Santé : Voici un implant détecteur de cancer génère un grain de beauté artificiel en cas d’alerte.

implant

Implant : Minuscule implant pour avancée décisive dans la prévention du cancer. Un patch sous-cutané surveillant le taux de calcium dans le sang a été mis au point par des scientifiques européens.

Ce dispositif implant pourrait marquer une avancée décisive en termes de prévention. La surveillance concerne le taux de calcium dans le sang dont l’augmentation doit alerter de la survenue de la maladie.

détecteur

En cas d’augmentation de ce taux, qui est un signe d’apparition de la maladie, une production de mélanine est lancée par les cellules composant ce patch (en fait un réseau de gènes synthétiques). La personne porteuse de l’implant est ainsi prévenue par l’apparition d’un « grain de beauté » artificiel.

cancer

Selon des scientifiques suisses de l’université ETH Zurich, en Suisse, l’appareil peut reconnaître les quatre types de cancer les plus courants le cancer de la prostate, du poumon, du côlon et du sein – à un stade très précoce du développement de la tumeur.

Plus tôt, donc plus de chances de guérir

Martin Fussenegger, professeur au Département des sciences et de l’ingénierie des biosystèmes de l’ETH Zurich, a déclaré que l’implant pourrait être disponible dans dix ans.

dermatologue

« De nos jours, les gens vont généralement chez le médecin seulement lorsque la tumeur commence à causer des problèmes. Malheureusement, à ce moment-là, il est souvent trop tard. La détection précoce augmente significativement les chances de survie », explique-t-il.

Le but est donc que le patient aille voir un oncologue à un stade précoce de la maladie pour pratiquer une « évaluation plus approfondie ». Le mouchard possède cet avantage d’alerter bien avant que le cancer ne soit détectable à l’aide d’un diagnostic conventionnel.  « Le grain de beauté ne signifie pas que la personne est susceptible de mourir bientôt. » Selon la Ligue contre le cancer, 150.000 personnes meurent chaque année du cancer en France. Une détection précoce permettrait bien sûr d’augmenter le taux de survie, mais aussi de réduire de manière drastique le coût des traitements, selon les inventeurs du procédé.

santé

Une version « invisible » pour les personnes qui ne voudraient pas devenir obsédées par la recherche de signes de maladie sur leur peau. Elle ne serait visible que sous une lumière rouge. L’idée serait que le médecin procède à des contrôles réguliers.

alerte cancer

Jusqu’à présent, le système d’alerte précoce n’a été testé que sur des cellules humaines, chez la souris et sur la peau de porc. Mais les premiers tests ont montré qu’il fonctionnait bien dans tous les cas. Dans de futurs développements, les chercheurs envisagent de repérer d’autres marqueurs biologiques, comme les dérèglements hormonaux.

implant

A voir aussi : Ce nouvel implant, détecteur de cancer, fait apparaître un grain de … le lien