Un ancien ami, écarté par Laeticia, prend la défense de la veuve du chanteur Johnny.

ancien

Mis à l’écart par Laeti­cia, celui qui a bien connu le rocker recon­naît aujourd’hui que la dernière compagne de l’ar­tiste avait eu raison de trier les relations de son compagnon. Eric Favre était l’un des amis de Johnny Hally­day dans les années 90, un ancien.

Lorsqu’elle est arri­vée dans la vie de Johnny, Laeti­cia Hally­day n’a pas hésité à faire le ménage autour de la star. À tel point qu’aujourd’­hui, en plein scan­dale autour de la succes­sion du chan­teur, la mère de Jade et Joy est accu­sée d’avoir « pris le pouvoir » par plusieurs anciens amis de Johnny Hally­day. Ce n’est pas le cas d’Eric Favre, un ancien ami, qui a bien connu l’in­ter­prète de Quelque chose de Tennes­see dans les années 90.

défense

Le fonda­teur du labo­ra­toire Les 3 Chênes s’est confié dans les colonnes de Capi­tal sur sa rela­tion avec Johnny Hally­day. Une histoire d’ami­tié qui s’est arrê­tée comme beau­coup d’autres, lorsque Laeti­cia a déboulé dans la vie du Taulier. Pour­tant, cet entre­pre­neur n’en veut pas à la veuve de Johnny. Fan du chan­teur dès son enfance, c’est à 24 ans qu’E­ric Favre a rencon­tré son idole.

En 1994, le jeune entre­pre­neur voulait sortir un produit en parte­na­riat avec une star. C’est tout natu­rel­le­ment qu’il s’était tourné vers Johnny Hally­day et avait eu l’idée de créer Biker Tonic, une bois­son éner­gi­sante vendue dans « un flacon en forme de réser­voir de moto ». Le projet avait tout de suite emballé le chan­teur, qui avait rappelé le jeune homme « seule­ment deux jours » après avoir reçu une ébauche du projet à sa villa La Lorada.

veuve

Lors de leur rencontre à Paris, le courant était « tout de suite passé » entre les deux hommes, qui, dès le prin­temps 1995, passaient beau­coup de temps ensemble : « Johnny s’amu­sait comme un gamin avec sa bois­son. Il en a envoyé à Belmondo, à des potes artistes dans le monde entier… C’est là que j’ai commencé à inté­grer son cercle. On a fait la confé­rence de presse à Saint-Trop’. J’al­lais faire de la muscu­la­tion avec lui à La Lorada ».

droit de regard

Malheu­reu­se­ment pour Eric Favre, une sortie trop arro­sée du chan­teur immor­ta­li­sée par la presse mettra un terme quelques mois plus tard à Biker Tonic : « Evidem­ment, ce n’était pas très raccord avec notre bois­son bio. Toutes les boutiques nous ont renvoyé le produit ». Après cet échec commer­cial, l’en­tre­pre­neur n’a « plus vrai­ment » eu de contacts avec le musi­cien. La faute à sa jeune compagne, Laeti­cia, qui « a fait le ménage dans ses amis », se souvient aujourd’­hui Eric Fabre.

l’album posthume

Un mal néces­saire selon lui puisqu’à l’époque, l’en­tou­rage de Johnny Hally­day n’était pas vrai­ment là pour l’ai­der : « Elle a su le proté­ger de tous les para­sites. J’en faisais moi-même partie quelque part ! Quand je l’ai rencon­tré, il traî­nait un paquet de mecs qui servaient à rien, qui cher­chaient la photo avec lui… C’était l’hor­reur. Les gens vivaient à son crochet. Pour l’argent ou pour l’image ». Pour Eric Fabre, Laeti­cia Hally­day « a fait un super boulot » et a « su préser­ver » la carrière de Johnny à une époque où il remplis­sait « ses vides » avec des rela­tions.

ancien

Eric Favre a ensuite pu revoir Johnny Hally­day en 2014, à l’ini­tia­tive d’un ami commun, le coach spor­tif de la star, Mehmet Yildi­rim. Le créa­teur de Biker Tonic avait alors décou­vert la nouvelle vie de son ancien ami, « très heureux en famille » avec Laeti­cia, Jade et Joy. Et à ceux qui pensent que le chan­teur a été mani­pulé par Laeti­cia concer­nant son héri­tage, Eric Favre réserve une réponse tran­chée : « Ce dont je suis certain, c’est qu’il n’a pas été mani­pulé. Qu’il n’ait pas pris conscience de l’im­pact de ses choix, peut-être. Mais son seul but était de faire pros­pé­rer Laeti­cia et leurs deux filles ».

500000 dollars

A lire en entier : Johnny Hallyday : le témoignage de cet ancien ami réconfortera … lien