Ce jeu populaire chez les enfants aurait pu viré au cauchemar, cette maman met les parents en garde.

jeu populaire

Jeu populaire : Ce jour-là, Lacey Grace était au bord de la piscine et elle regardait sa fille de 4 ans, Emma, qui était en train de jouer dans l’eau avec une amie. Les deux fillettes s’amusaient alors avec un accessoire de baignade qu’on surnomme « nouille ».

Parmi les nombreux jeux auxquels les fillettes s’amusaient, celles-ci avaient bien du plaisir à s’envoyer de l’eau dans la bouche tout en se servant de la « nouille » (jeu populaire) comme d’une grosse paille.

À la fin de la journée, la mère n’avait rien remarqué d’anormal et tout semblait avoir été dans l’ordre.

Piscine

Or, dans les heures qui ont suivi, Lacey a compris que quelque chose clochait.

En fait, ce n’est que le surlendemain que Lacey a commencé à se douter que quelque chose d’inhabituel s’était produit.

C’est que la petite Emma avait commencé à faire de la fièvre.

Emma était restée à la maison pour se reposer et le lendemain, comme elle allait bien, elle a pu retourner à l’école.

nouille

Mais quelques heures plus tard, l’école appelait la mère pour l’informer que la fièvre d’Emma était revenue, à cause de ce jeu populaire.

Lacey a donc amené sa fille chez le médecin et au départ, on croyait qu’elle ne souffrait que d’une infection virale.

Mais heureusement, grâce à la vigilance d’un médecin, celui-ci a remarqué que les signes vitaux d’Emma n’étaient pas normaux.

C’est alors qu’on a découvert qu’Emma souffrait d’une forme très rare de pneumonie.

les enfants

Si ce n’avait pas été de la vigilance du médecin, la petite Emma aurait très bien pu mourir dans les heures suivantes, étant donné la virulence de ce type de pneumonie.

Emma a dû être hospitalisée en plus d’avoir été placée en oxygénation.

Pendant de nombreuses heures, les médecins ont craint le pire, car son état de santé est devenu soudainement très alarmant.

Aujourd’hui, Emma a subi un traitement antibiotique et on ne craint plus pour sa vie.

Selon les médecins, il semblerait que la pneumonie a été causé par le jeu auquel s’adonnaient Emma et son amie.

cauchemar

À un certain moment, Emma aurait fait un « bouillon » en avalant une grande quantité d’eau et elle aurait aussitôt rejeté l’eau.

Toutefois, il semblerait qu’une petite quantité d’eau s’est logée sur ses poumons, créant ainsi un véritable « bouillon de culture » favorisant une forte infection virale.

Il est important de savoir ce qui est arrivé à Emma, car ce genre d’incident a déjà coûté la vie à un garçon de 4 ans il y a quelques années.

Alors la prochaine fois qu’un de vos enfants vivre ce genre de mésaventure en se baignant, ne prenez pas de chance si vous voyez ensuite apparaître des symptômes de fièvre.

A voir : Notre jeu le plus populaire ? – France – Escape Huntici