Johnny Hallyday : Les fans prêts à tout pour aller sur le tombeau de leur idole.

idole

Une idole des jeunes c’est Johnny Hallyday, même s’il est enterré à Saint-Barthélemy, Johnny Hally­day n’échappe pas à ses fans. Ils sont nombreux à traverser l’océan pour se recueillir sur la sépulture sans plaque de leur star.

Les fans de Johnny Hally­day viennent de loin pour se recueillir sur la tombe du rockeur. Cepen­dant, certains admi­ra­teurs du Taulier, une idole pour eux, mais ils ne sont pas très respec­tueux et sont prêts à tout pour voir sa dernière demeure.

fans

Si beau­coup sont respec­tueux des tombes qui entourent celles du rockeur, d’autres admi­ra­teurs sont moins préve­nants. En effet, selon VSD, les rési­dents de Saint-Barthé­lemy se plaignent des fans peu respec­tueux du cime­tière marin de Lorient.

Hallyday

« Des fans marche­raient sur les autres tombes pour arri­ver plus vite à celle de Johnny, on y pique-nique­rait », rapporte VSD. « L’ar­­ri­­vée de grands groupes gêne­rait les habi­tants alen­tour ainsi que les personnes ayant des proches enter­rés dans le même cime­tière », révé­lait égale­ment une source à Sud Info. Et d’ajou­ter : « C’est très mal vu ».

Johnny Hallyday

D’autres désa­gré­ments s’ajoutent avec l’afflux massif des fans orphe­lins de leur idole. Récem­ment, c’est un embou­teillage de touriste qui a poussé le cime­tière à limi­ter les visites.

Saint-Barthélemy

De quoi briser le calme et la paix qui règnent sur ce petit bout de terre para­di­siaque qu’est Saint-Barthé­lemy. Une terre qui refuse, par ailleurs, de faire du busi­ness sur le dos de Johnny Hally­day et sur sa mort.

tombeau

Certains tour-opéra­teurs sont pour­tant bien tentés d’orga­ni­ser des croi­sières-pèle­ri­nages, mais l’île refuse ce tourisme de masse, préfé­rant garder son statut d’îlot paisible et tranquille. Et luxueux. Car, malgré l’afflux de touristes au pouvoir d’achat limité, Saint-Barthé­lemy reste tout de même un carré VIP réservé aux ultra-riches.

A savoir : L’Idole de Shigir : une énigme désormais datée de 11.500 anslien