Macron riposte à ceux qui trouvaient « abject » son hommage à Johnny.

risposte

Emmanuel Macron riposte a tous ses détracteurs. Critiqué par certains de ses compatriotes pour avoir prononcé un discours en hommage à Johnny Hally­day le jour des obsèques du rockeur ! Bravo Président.

La riposte du Président ! Dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, Emma­nuel Macron est l’une des toutes premières personnes en France à apprendre la dispa­ri­tion de Johnny Hally­day. Laeti­cia, la veuve du rockeur, lui annonce la triste nouvelle par télé­phone.

emmanuel macron

A peine trois jours plus tard, le 9 décembre, le président de la Répu­blique se retrouve dos à la Made­leine, face à la famille, aux proches et aux fans du Taulier pour rendre un hommage post­hume à cet artiste hors du commun.

les obsèques de Johnny Hallyday

Alors que l’émotion s’im­misce dans le cœur de nombreux français, quelques sifflets surgissent de la foule réunie dans les rues de Paris. Plus tard, des critiques seront même pronon­cées contre Emma­nuel Macron dans la presse. Quatre mois après les faits, le chef de l’Etat répond pour la première fois à ces mécon­tents.

Macron

Cette jour­née du 9 décembre 2017, le président de la Répu­blique l’évoque devant les camé­ras de Bertrand Delais, le nouveau président de LCP. Le docu­men­taire d’1h30 né de ces conver­sa­tions est inti­tulé Macron président, la fin de l’inno­cence et sera diffusé sur l’antenne de France 3, lundi 7 mai 2018 à 21 heures.

emmanuel macron

Dans l’un des extraits révé­lés avant la diffu­sion, l’époux de Brigitte Macron évoque son discours d’hommage à Johnny Hally­day mais égale­ment certaines des réac­tions qu’il a pu provoquer. « Ceux qui n’ont pas aimé le choix de lieux symbo­liques, comme le Louvre le soir du 7 mai 2017, sont les mêmes qui consi­dé­raient que c’était abject d’aller rendre un hommage à Johnny Hally­day, et que ce n’était pas à un président de la Répu­blique de le faire, estime Emma­nuel Macron.

Paris

Au fond, ils n’aiment ni le pouvoir ni le peuple«  conclut le chef de l’Etat face caméra.  »Ils aiment l’entre-soi ». Et dire qu’avant ces obsèques, Emma­nuel Macron était conscient que Johnny Hally­day n’aurait pas souhaité rece­voir un pareil hommage. Le président avait tout de même fini par se plier à l’exer­cice afin de parta­ger avec la foule « l’émotion brute du moment ».

riposte

A lire aussi sur le Président : Hamon appelle à une «riposte sans répit» à l’encontre de Macronici