Voici 18 tatouages 3D original, à vous donner envie d’en faire un.

tatouages

Découvrez notre sélection des 20 plus beaux tatouages 3D du monde, qui vous donneront de belles idées pour franchir le pas si vous ne l’avez pas encore fait.

Un tatouage 3D est indélébile, donc avant d’entreprendre quoi que ce soit, assurez-vous que votre tatoueur est qualifié car ce genre de tatoo demande de l’expérience. Dans le cas contraire, vous pourriez le regretter, et ce serait vraiment ballot !

Plus on avance, et plus les tatouages 3D sont rendus de plus en plus réalistes. Désormais, plusieurs tatoueurs expriment leur talent en 3 dimensions, je ne connaissais pas, mais les résultats sont vraiment impressionnants de réalisme.

3D
dimensions
femmes 3D
les tatouages
tatoo
tatouage bras

Le secret de l’éternité des tatouages découvert

Des chercheurs marseillais ont observé comment le pigment persistait indéfiniment alors que les cellules de la peau mouraient. Ce qui pourrait servir à faciliter la suppression des tatouages.

Pourquoi les tatouages 3D sont-ils si durables alors que les cellules présentes dans le derme qui absorbent le pigment meurent beaucoup plus rapidement ? Des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et d’Aix-Marseille université regroupés au sein du centre d’immunologie de Marseille-Luminy ont élucidé cette énigme, ouvrant la voie à une solution plus efficace pour les effacer. Les travaux de cette équipe dirigée par Sandrine Henri et Bernard Malissen ont été publiés, mardi 6 mars, dans le Journal of Experimental Medicine.

Jusqu’à récemment, l’idée prévalait que le tatouage teintait les fibroblastes, cellules constituant le derme (la couche intermédiaire des trois que comprend la peau). Puis, il est apparu que les cellules du derme où se concentre l’encre sont en fait les macrophages, des cellules appartenant au système immunitaire dont « le rôle est de capter tous les objets étrangers ayant pénétré dans le corps », comme l’explique Sandrine Henri. Mais, ni les fibroblastes ni les macrophages ne persistent durant toute la vie d’un individu. « Un macrophage dure de l’ordre d’une vingtaine de jours », précise Sandrine Henri. Ils sont sans cesse renouvelés au cours de l’existence.

Les chercheurs marseillais qui étudiaient ces macrophages du derme chez des souris à peau noire avaient remarqué que le pigment qui donne cette couleur à leur peau, la mélanine, était réabsorbé par les macrophages lorsque les cellules qui le produisent meurent. Ils ont alors eu l’idée de vérifier s’il en allait de même avec l’encre des tatouages.

la suite …

Précédente1 de 3