Dossier Hallyday : Voici comment le père de Laeticia à réussi à manipuler Johnny.

Hallyday

Au début des années 2000, sous l’em­prise de son beau-père André Boudou, Johnny Hallyday attaquait sa maison de disques histo­rique Univer­sal, retour sur ce dossier. Celle-ci vient d’être évoquée par Pascal Nègre, long­temps en charge du rocker.

Chapitre de l’épi­neux dossier de la succes­sion Hallyday, l’em­prise de Daniel Boudou sur sa fille Laeti­cia et son gendre Johnny.

Johnny Hallyday

À la tête de la société à l’époque, Pascal Nègre se souvient très bien de cette trahi­son de trop, venant d’un de ses meilleurs artistes. Sur son mur Face­book, l’ex-patron d’Uni­ver­sal rappelle combien Johnny Hallyday était sous la coupe de son beau-père en diffu­sant une enquête de Libé­ra­tion datée de 2005, inti­tu­lée Le busi­ness Hally­day : affaire de (belle) famille. En guise de légende à ce partage, l’ex-juré de la Star Academy écrit « pour ceux qui tombent de leur chai­se…

dossier

manipuler Johnny

Un article qui date d’une petite quin­zaine d’an­nées… » Sa façon à lui de commen­ter l’épineuse succes­sion de Johnny Hally­day qui ne cesse de faire des vagues depuis que nous avons appris que le rocker avait déshé­rité sa fille Laura et son fils David au profit de Laeti­cia.

André Boudou

Dans ce papier de Libé­ra­tion daté du 15 février 2005, Cedric Mathiot n’épargne personne. Ni André Boudou (que ses détrac­teurs décrivent comme un « petit voyou », un « plouc ») qui accep­tait de parler en décla­rant que « Johnny sait chan­ter, pas comp­ter », rappe­lant que lui, si ! Ni l’idole des jeunes qui passe tout au long de l’ar­ticle pour une marion­nette, mani­pu­lée par « la bande à Boudou », qui lui faisait pendre des risques dans le monde de la nuit (la catas­trophe indus­trielle de la disco­thèque L’Amné­sia à Paris), de la musique (attaquer Univer­sal devait lui rappor­ter 10 millions d’eu­ros…

père de Laeticia Hallyday

Il a en fait perdu beau­coup d’argent) et l’ami­tié (le vide fait autour de lui courant 2000 fait qu’aujourd’­hui les langues se délient). En guise de conclu­sion du papier de Libé­ra­tion, la mise en garde de Pascal Nègre à Johnny Hally­day (à l’époque) est citée : « Il n’ap­par­tient qu’à toi que cela se termine en cauche­mar ou en apothéose. » Nous avons aujourd’­hui la triste réponse à cette missive vieille de 15 ans…

Hallyday

A lire aussi : VIDEO. Quand Laeticia Hallyday a fait le vide autour de Johnny… video