Absent des obsèques de Johnny Hallyday : voici la confidence que Jean-Jacques Goldman lui avait faite avant de disparaître.

confidence Jean-Jacques Goldman

Les 2 grandes stars françaises avaient repris contact, voici la confidence Jean-Jacques Goldmanlui avait faite avant la disparition de Johnny Hallyday.

Confidence Jean-Jacques Goldman qui signa l’un des plus beaux albums de Johnny Hally­day comp­tait parmi les absents aux obsèques de ce dernier, à l’église de la Made­leine. L’artiste ayant sans doute préféré faire son deuil loin des camé­ras. Cepen­dant les deux hommes s’étaient parlé peu avant.

johnny hallyday fans

Johnny Hally­day, décédé dans la nuit du 5 ou 6 décembre, et Jean-Jacques Gold­man. La colla­bo­ra­tion de ces deux artistes fut une réus­site. L’album qu’ils firent ensemble, Gang, en 1986, avec des titres comme, J’oublie­rai ton nomL’envie, ou encore Je te promets et Laura, est une signa­ture diffé­rente dans l’histoire du rockeur. Et s’inscrit dans le prolon­ge­ment du travail entre­pris précé­dem­ment avec Michel Berger. Influences d’une rencontre : celle de Johnny avec Natha­lie Baye.

Jean-Jacques Goldman et johnny Hallyday

Hally­day-Gold­man : deux hommes que tout semble oppo­ser. Et en premier lieu leur façon de vivre ce métier. Le premier lui a tout donné. Quand le second vit caché. « Il me disait : « Je t’admire d’aller sur scène car pour moi c’est une souf­france ! ». », confiait l’Idole des jeunes dans la dernière inter­view qu’il avait accor­dée (le docu­men­taire Johnny Hally­day, la France Rock’n Roll). Gold­man avait ajouté qu’il se sentait mal dans sa peau, n’était jamais satis­fait et avait horreur que les gens le regardent.

guitare

Précédente1 de 2