Il n’avait que Dix ans, il annonce qui est homo, il a été frappé par sa maman. Le service social savait ce qu’il se passait

Anthony Avolos, un garçon de 10 ans, a été battu jusqu’a qui ne soit plus de notre monde par sa maman et son petit ami à L.A. après avoir dit être homo.

Le couple de 28 et 32 ans avait déjà été signalé 16 fois aux services sociaux par ses enseignants, un conseiller d’éducation et de la famille proche. Des blessures à la tête et des brûlures de cigarette avaient déjà été remarquées à plusieurs reprises. Il était régulièrement enfermé et mal nourri.

Les services sociaux suivaient le petit garçon depuis 2013, qui souffrait régulièrement de blessures à la tête ou de brûlures de cigarettes. Le petit garçon a été retrouvé sans vie succombant aux coups de sa mère de 28 ans et de son beau-père.

Le petit garçon s’était plusieurs fois confié à l’agence de protection de l’enfance depuis 2013. Il avait d’ailleurs été placé plusieurs fois.

Le couple a affirmé que l’enfant était parti après être tombé sur la tête. Une déclaration vite démentie par l’autopsie du petit garçon. Le couple avait déjà été signalé 16 fois aux services sociaux, par des enseignants, la famille proche, ou un conseiller d’éducation. Ils avaient à leur charge huit enfants, âgés de 11 mois à 12 ans, qui ont tous été placés.