Jamel Debbouze accusé d’homicide depuis 28 ans… Cette histoire ne devrait pas être publique !

Jamel Debbouze

D’après la mère de Jean-Paul, des témoins étaient présents au moment du drame :

Immédiatement après l’accident, plusieurs témoins du drame ont affirmé sans hésitation que c’est Jamel Debbouze qui avait poussé mon fils sur la voie ferrée. C’est à ce moment là que Jamel a lui-même été blessé à la main. Le seul problème est que les témoins ont tous retourné leurs vestes, quand ils sont arrivés au commissariat de St Cyr l’Ecole, tous sauf une jeune fille, Edwige Anzouana, qui persistera dans ses déclarations.

Interrogé à ce sujet, Jamel donne sa version des faits :

J’ai traversé les rails un soir avec un ami. Il faisait nuit et je n’ai pas vu le train arriver. Comme le faisaient tous mes copains, il y a le bus qu’on ne voulait pas rater. On a traversé les rails et malheureusement je suis mal tombé. C’est malheureux. Je crois que c’est la tristesse qui a fait parler la mère de mon ami. Il y a un jugement et une ordonnance (de non lieu) qui a été rendue. Évidemment, j’étais le plus triste dans tout ça.

La famille Admette avait alors déposé plainte et Jamel fut poursuivi pour homicide involontaire. Il obtiendra un non-lieu après une longue procédure judiciaire. Le comédien ne serait jamais parti voir la famille Admette, ne serait-ce pour présenter ses excuses, rapporte la mère de la victime. En 2007, Jamel Debbouze avait dû annuler une tournée à la Réunion à la dernière minute évoquant un problème de santé. Pour les Admette, il voulait éviter un face à face.

Ceux qui ont les plus belles success-story ont souvent un sombre passé qui les rattrape. Est-ce un malheureux accident ou autre chose ? Chagrin insurmontable ? Rancoeur ? Chacun est libre de penser que Jamel est un assassin ou non. Qu’en pensez-vous ?

À lire aussi : Il n’avait que Dix ans, il annonce qui est homo, il a été frappé par sa maman. Le service social savait ce qu’il se passait

2 de 2Suivante