Voici 14 photos de mariage inexplicables et très gênantes qu’on aurait mieux fait de ne pas prendre.

gênantes

Très gênantes les photos. Oui, on est assez curieux de savoir comment on a pu arriver à prendre ces clichés aussi peu flatteurs ! Non, il y a vraiment des photos bien pires, au point qu’on se demande comment elles ont pu être prises lors d’un mariage.

Parce qu’il y a, quand même, certaines photos qu’on préférerait oublier: ce n’est pas simplement à cause d’un œil à moitié fermé ou d’un mauvais profil. Les jeunes mariés apprécient toujours de revoir les photos du plus beau jour de leur vie. Enfin, presque toujours !  Vive le mariage, la preuve avec ces 14 photos très très gênantes.

mariage

pothos

droles

photographe

photographie

Le mariage est une union conjugale rituelle et contractuelle, à durée illimitée ou indéterminée, reconnue et encadrée par une institution juridique ou religieuse qui en détermine les modalités. Le terme désigne à la fois la cérémonie rituelle, l’union qui en est issue et l’institution en définissant les règles. C’est l’un des cadres établissant les structures familiales d’une société.

Les formes varient d’une société à une autre, et parfois au sein de la même société. Les mariages diffèrent dans les conséquences matérielles de l’engagement matrimonial (droits et obligations des époux, modalités de rupture), par les conditions à remplir par les époux pour être mariables (possibilité ou non de mariage homosexuel, de mariage mixte, de remariage, de mariage consanguin, de mariage non consenti), par le statut qu’il confère au sein de la société (possibilité d’adoption, suspension de la personnalité juridique d’un des époux), par le déroulement du rite célébrant le mariage, par la symbolique associée à son engagement (religieuse ou civile, mariage d’amour, mariage arrangé ou mariage blanc…), par les conséquences sociales de l’union des époux (alliances entre familles).

L’importance du mariage diffère également selon les sociétés, notamment en fonction de la présence ou non d’autres formes de conjugalité (union libre, concubinage, union civile), des formes de celles-ci et du degré d’acceptation de ces modes de vie plus informels par la société.

Précédente1 de 3