Cancer: Voici les 9 aliments qu’ils ne faut surtout pas consommer

Soja : il peut booster la tumeur

Le soja contient des phytoestrogènes. Mais, pour les patients qui souffrent d’un cancer hormono-dépendant, cette composition pourrait s’avérer dangereuse. «Les patients avec un cancer de la prostate, du sein ou des ovaires doivent éviter de consommer du soja», conseille Florence Foucaut, diététicienne. Et de poursuivre : «La composition de ces plantes peut booster la tumeur alors mieux vaut s’abstenir».

Ginkgo biloba : des risques d’hémorragie pendant le traitement

En phytothérapie, cette plante n’est pas à conseiller à tout le monde. Si elle est réputée pour sa protection du système nerveux, elle est à éviter pendant un traitement contre le cancer. «Dans certains cas, le ginkgo biloba peut induire un problème hémorragique. De plus, cette plante peut augmenter la toxicité de certains traitements», avertit Florence Foucaut.

Pas de thé vert lors d’un cancer

De nombreuses personnes raffolent du thé vert. Pourtant, cette boisson est déconseillée chez les personnes atteintes d’un cancer et suivant un traitement. De part sa propriété antioxydante, le thé vert interfère avec la chimiothérapie. Cette boisson est également déconseillée en même temps qu’une radiothérapie. Le thé vert pourrait également augmenter la toxicité de certains traitements.

Pamplemousse : il peut interagir avec les traitements

Si le pamplemousse s’impose comme un aliment santé aux multiples bienfaits, il faut faire attention si vous suivez un traitement médical. En effet, une substance présente dans cet agrume cause certains effets secondaires et bloque le fonctionnement d’une enzyme qui permet l’assimilation de certains médicaments. Dans tous les cas, vérifiez que votre traitement n’entre pas en concurrence avec le pamplemousse. Pour le savoir, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant ou à interroger votre pharmacien.

Précédente1 de 2