Stop à la violence envers les enfants: Aidez-nous à lutter contre cette chose impensable

Des parents violents, le sont en général face à un enfant non désiré. Mais ils peuvent aussi être violents par frustration refoulée, conséquence de leur propre souffrance. D’autres encore, battent leurs enfants, « pour en faire les meilleurs ». L’enfer est pavé de bonnes intentions, me paraît la réflexion la plus appropriée à cette classes d’individus.

Inutile de se lancer dans un exposé de pédopsychologie pour expliquer que la pire manière d’élever ses enfants est de les battre.

Une fois adulte et si leur coeur est pure, ces pauvres enfants ne garderont aucune rancœur envers leurs parents violents qui tout à coup se retrouveront vieux, faibles et dépendants !

La visons qu’ils auront de la vie, et la robustesse de leur structure psychologique, qui s’en trouvera fortement diminuées. Impliquant frustrations, sentiments d’infériorité, manque de confiance en soi, incapacité à prendre des initiatives, marginalisation. J’en passe et des meilleures.

croyez vous que la violence aboutit à un quelconque résultat. Pour d’autres en revanche, moins miséricordieux, se chargeront personnellement d’imaginer les meilleures manières de se venger de leurs parents, en leur faisant vivre un martyr probablement impitoyable, d’autant plus qu’il est nourrit par une colère de longue date.

Gardez en tête qu’un être vivant dressé, aura toujours besoin de son maître. Un être vivant éduqué, atteint la liberté et l’autonomie.

Partagez à vos proches pour lutter contre la violence envers les enfants

2 de 2Suivante