Mike Brant: Son grand frère dévoile et raconte pourquoi il s’est ôté la vie

« Je n’ai jamais vu Mike se DR0GUER, il tirait sur un joint de temps en temps, mais le LSD ou la cocaïne n’étaient pas dans son existence. En revanche, il ­refusait de prendre ses antidépresseurs car il s’en fichait, et c’était une ­erreur. »

a-t-il raconté.

Pendant l’interview, Zvi Brant a fait des révélations au sujet du comportement de son défunt frère.

« Il a connu des moments de panique effectivement. Un soir lors d’un concert une fan lui a brûlé sa veste, et cela l’a effrayé. Et lorsqu’il s’est fait cambrioler à Paris.

On lui avait pris ses lithos de Dali, les médailles que le shah d’Iran lui avait données. Cela l’a démoli, cela n’a pas arrangé son état psychique effectivement. Mais je ne l’ai découvert qu’après sa perte. »

Mike Brant ne cesse de faire rêver les fans. 44 ans après que cette étoile filante ait disparu, on chante encore « Laisse-moi t’aimer », « C’est ma prière », « Qui saura ».

LES DERNIERS MOMENTS DU CHANTEUR

L’histoire de la courte vie de Mike Brant continue de fasciner ses fans, et ce quarante-quatre ans après sa disparition tragique. L’étoile s’est éteinte le 25 avril 1975 à Paris à l’âge de 28 ans.