Tous ses secrets avant la mort du plus vieil homme du monde...

Tous ses secrets avant la mort du plus vieil homme du monde âgé de 256 ans.


Partage
loading...


Wu Chung-chieh un vieil homme, professeur émérite de l’université de Chengdu, a découvert des manuscrits du gouvernement impérial chinois en date de 1827 qui félicitent Li Ching-Yuen pour son 150 ème anniversaire selon un article du New York Times paru en 1930.

D’autres documents attestent que le vieil homme a aussi été félicité pour son 200 ème anniversaire en 1877.

En 1928, un correspondant du New York Times a affirmé que plusieurs personnes âgées originaires du quartier de Li ont déclaré que leurs grands parents le connaissaient quand ils étaient encore petits, et qu’à cette période Li était déjà un adulte.

Li Ching Yuen aurait commencé sa carrière d’herboriste à l’âge de 10 ans, où il a rassemblé des herbes des chaînes montagneuses et a appris à connaitre leur puissance en matière de longévité. Pendant près de 40 ans, il a survécu grâce à un régime d’herbes telles que le reishi, les baies de goji, le ginseng sauvage, le he shou wu et le gotu kola ainsi que le vin de riz. En 1749, à l’âge de 71 ans, il rejoint les armées chinoises en tant que professeur d’arts martiaux. Li a dit être un personnage bien-aimé de sa communauté, qui s’est marié 23 fois et a engendré plus de 200 enfants.

Selon les récits généralement reconnus et racontés dans sa province, Li a été en mesure de lire et d’écrire quand il était encore un enfant en bas age, et à l’occasion de son dixième anniversaire il a voyagé en Kansu, Chansi, au Tibet, à Annam, dans l’empire Siam et la Mandchourie pour récolter des herbes. Pendant ses cent premières années, il a poursuivi les recherches de sa profession. Puis il est passé à la vente d’herbes recueillies par d’autres personnes.

Il n’était pas le seul vieil homme dans ce pays …

Selon l’un des disciples de Li, il avait une fois rencontré un individu vieux de plus de 500 ans, l’homme, qui lui a enseigné les exercices Qigong et qui lui a recommandé une diététique et un régime particulier qui l’aideraient à prolonger son espérance de vie pour passer outre les limitations humaines. En dehors de Qigong et d’un régime d’herbes riches, que pouvons-nous apprendre de ce maître de la longévité ?

secrets

Que dites-vous de cela: Sur son lit de mort, Li a dit « j’ai fait tout ce que je devais faire dans ce monde. » Se pourrait-il que ses dernières paroles pacifiques fassent allusion aussi à l’un des plus grands secrets pour une vie longue et prospère? Il est intéressant de noter qu’en Occident, nous avons souvent appris à croire que le vieillissement est quelque chose qui doit être « combattu » avec des dispositifs et appareils technologiques.

La suite en page 2 >>>>>

1
2

loading...

loading...


Partage
Article précédentJus d’orange : un danger au quotidien ? Le reportage.
Prochain articleDu plus gentil au plus méchant ! Le classement des signes astrologiques.

Ma univers, vous faire plaisirs ... avec de bons articles.

Pas de commentaires