Annonces

Mort d’Emiliano Sala: de grosses suspicions sur l’accident en avion, qui la tué

Le 21 janvier 2019, le petit avion dans lequel voyageait Emiliano Sala disparaissait dans la Manche. Un an plus tard, des détails troublants de l’enquête poussent à croire qu’il ne s’agirait pas forcément d’un simple accident.

Il y a un an jour pour jour, la vie des proches d’Emiliano Sala basculait dans l’effroi. Le 21 janvier 2019, ils apprenaient la disparition de l’avion dans lequel le footballeur avait pris place quelques minutes avant pour finaliser son transfert de Nantes à Cardiff.

Annonces

Emiliano Sala mort

Mais le jeune homme n’aura finalement jamais l’occasion de prouver son talent sur les terrains britanniques. Le 7 février, après de longues journées de recherches, son corps sans vie était retrouvé.

A l’heure où l’enquête touche à sa fin – les résultats seront délivrés à la fin du mois de mars -, un journaliste britannique fait part de ses doutes quant à l’accident malheureux qui a coûté la vie de l’Argentin de 28 ans.

Annonces

Un assassinat déguisé en accident ?

Selon Harry Harris, Emiliano Sala aurait même été victime d’un complot. Dans L’assassinat d’Emiliano Sala, qu’il publie ce mardi 21 janvier, il détaille les éléments, qu’RTL dévoile, qui l’ont mené à cette conclusion. Dans un premier temps, il s’insurge du type d’avion choisi pour que le footballeur puisse rejoindre Cardiff :

« Au lieu de voyager en business ou dans un jet d’affaires, on a mis Emiliano Sala dans un petit coucou […] tout juste bon pour la casse ». Et toujours selon ses dires, le pilote « sans licence » ne valait pas mieux :

Annonces

Emiliano Sala décédé

« [David Ibbotson] était daltonien et ne pouvait plus voler la nuit ». Harry Harris le soupçonnerait d’avoir fait appel à ses qualités de parachutiste pour s’extirper de l’appareil avant qu’il ne se crashe dans la Manche. Ce qui expliquerait que son corps n’ait jamais été retrouvé.

Un litige financier est également au cœur des doutes du journaliste. Le club de Cardiff n’avait toujours pas payé les 6 millions d’euros qu’il devait au club de Nantes pour s’offrir les jambes d’Emiliano Sala et c’est seul que le FC Nantes avait d’ailleurs organisé le voyage de son ex-recrue. Raison pour laquelle Cardiff envisage d’ailleurs de poursuivre Nantes en justice…

Emiliano Sala : les causes officielles de sa mort enfin révélées ?

Annonces