Impôts 2023 : les seuils de revenus à ne pas dépasser pour ne pas être imposable

Afin de ne pas avoir à payer d’impôts en 203, il y a des revenus à ne pas dépasser pour rester non imposable.

© Impôts 2023 : les seuils de revenus à ne pas dépasser pour ne pas être imposable - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Il y a des choses à bien connaître au niveau des impôts. Que cela reste les dates pour déclarer, pour régler, le montant à fournir ou même la façon de faire sa déclaration. Mais une question qui semble souvent revenir reste le montant maximum pour ne pas avoir à payer d’impôts. En effet, le gouvernement rend non imposables les personnes qui ne touchent pas assez. On vous explique tout ici. 

La déclaration d’impôts

Chaque année, en début de cette dernière, les Français le savent, la date approche. Celle de la déclaration de revenu de l’année passée. Il faut donc déclarer auprès du fisc tous les revenus que vous avez pu avoir au cours de l’année passée. De cette façon, vous serez imposable ou non. Et même si vous êtes imposables, il faudra calculer pour savoir à combien de pourcent sur combien de revenu. 

Ainsi, vers cette date, l’administration fiscale communique le tableau des seuils d’imposition. D’ailleurs, cette déclaration d’impôts reste obligatoire pour tous les Français qui ne sont plus dans le foyer fiscal de leurs parents. Et cette déclaration se fait chaque année au mois d’avril. Et le calcul de ce dernier se fait en fonction des revenus touchés, mais aussi de la composition de votre foyer fiscal. 

Alors pour connaître la somme à ne pas dépasser afin de devenir exonéré d’impôts, il faut déjà connaître bien votre foyer fiscal et son nombre de parts. Il faut savoir qu’une personne est un foyer fiscal. Mais si elle se marie, se pacse, se lie à une autre, alors elles deviennent toutes deux membres à parts égales. Soit une part entière chacune. En revanche, les couples qui ne restent pas mariés doivent déclarer deux foyers fiscaux. 

Les différentes compositions

En revanche, si vous avez des enfants, votre foyer fiscal s’agrandit et cela compte encore dans le calcul des impôts. Il faut savoir que les deux premiers enfants représentent une demi-part chacun. Mais pour les suivants, ils représenteront une part entière. Alors, pour un couple avec un enfant, il y a deux parts et demi dans ce foyer fiscal. 

Mais, si vous êtes seul, veuf ou divorcé, vous ne représentez qu’une part. Ainsi, il ne faudra pas toucher plus de 16 372 euros, si vous désirez rester exonéré. Ainsi, toutes les sources de revenus restent prises en compte. Que cela reste les salaires, les retraites, les aides, etc. Tout en enlevant les abattements et charges déductibles. Il faut également veiller à bien tout déclarer. Un oubli pourrait être pris comme de la fraude volontaire dans certains cas. 

Mais ce plafond maximum pour ne pas payer d’impôts s’adapte en fonction de la composition du foyer. Pour un parent seul avec un enfant, alors le montant passe à 21 760 euros. Si vous êtes un couple sans enfant, cela passe à 30 558 euros. En revanche, si le couple a un enfant, alors le plafond augmente encore. Il passe donc à 35 947 euros. Ces montants concernent bien sûr les revenus de l’année passée. Ainsi, tous les Français en dessous des seuils donnés avec les compositions adéquates n’auront pas à payer d’impôts. 

Source : Au Féminin

Accueil / Actualités / Impôts 2023 : les seuils de revenus à ne pas dépasser pour ne pas être imposable