Escroquerie : attention à ces faux messages diffusés sur les réseaux sociaux

Encore une nouvelle escroquerie semble se répandre, cette fois, cela reste les chiens et chiots comme appâts.

© Escroquerie : attention à ces faux messages diffusés sur les réseaux sociaux - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Une toute nouvelle escroquerie semble se répandre dans les quatre coins de la France. Après avoir vu que l’arnaque aux proches, où l’escroc se fait passer pour un proche en détresse, fonctionne, il décide de passer sur la corde sensible. En effet, des personnes semblent poster un message surtout sur Facebook. Dans ce dernier, elles expliquent avoir percuté un chiot et demandent de l’aide pour payer le vétérinaire. On vous explique tout ici. 

Une escroquerie qui joue sur la corde sensible 

Il semble que de plus en plus, une escroquerie fasse de nombreuses victimes. Cette dernière profite des âmes charitables et des amoureux des animaux. Pour faire passer cette arnaque, cette fois cela ne reste pas par mail ou par SMS, mais bien sûr les réseaux sociaux. Ainsi, sur Facebook, on peut trouver de nombreux posts frauduleux. 

Que cela reste des escroqueries à propos de faux concours, qui vole vos données, ou même de fausses cagnottes en ligne. Il faut dire qu’en faisant une cagnotte, les escrocs ne “volent” pas directement les victimes. Si cette affaire reste bien menée, personne ne saura jamais à quoi l’argent a servi. Mais malheureusement pour eux, des utilisateurs se sont rendus compte de l’arnaque et la dénoncent. Mais cela ne reste pas un seul signalement, mais bien plusieurs un peu partout en France. 

De plus en plus d’arnaques 

Il faut dire que les temps deviennent durs. Alors forcément, de nombreuses personnes cherchent de nouvelles idées d’escroquerie afin de soutirer de l’argent. On en trouve aussi bien sur internet, que par mail, SMS, dans la boîte aux lettres, dans la rue… Tous les moyens semblent bons pour voler de l’argent. 

On a pu surtout trouver des arnaques à l’hameçonnage, ou phishing en anglais. Le but reste d’envoyer un SMS ou un mail avec un lien vers un site frauduleux. Sur ce dernier, vous devrez entrer des informations personnelles, que cela reste vos numéros de carte bancaires, de carte vitale, etc. Et parmi les façons de faire, cela reste bien souvent de la manipulation. Que cela reste en faisant peur comme l’arnaque à la carte vitale expirée, l’intimidation avec des amendes impayées, etc. Mais cette nouvelle escroquerie vise cette fois la corde sensible

“J’ai frappé ce chiot” 

En effet, les escrocs semblent avoir trouvé un nouveau moyen de récupérer bien de l’argent. Il s’agit d’un post posé sur Facebook. Dans ce dernier, la personne met la photo d’un chiot un peu mal en point. Et dans le message, la personne explique ce qui a pu se passer. “J’ai frappé ce chiot avec mon camion à Lorient. Il est vivant mais il ne peut pas tenir debout. Je me sens tellement malheureux. Je l’ai emmené chez le vétérinaire. Il n’est pas pucé. Je sais que quelqu’un le cherche”. 

Ainsi, cette escroquerie a pu se voir relayée par Télégramme qui dénonce ce genre de poste frauduleux. Alors bien sûr, les escrocs se basent sur la gentillesse des victimes mais aussi sur leur âmes charitables. Et rapidement, cela va terminer par demander de l’argent pour donner les soins nécessaires à l’animal

Les signes avant-coureurs de l’escroquerie

Mais voilà, dans cette escroquerie, il y a tout de même certains éléments qui mettent la puce à l’oreille. Déjà, on trouve ce post mot pour mot dans différentes villes. Ainsi, un chiot aurait été touché à Lorient, Ajaccio, Valenciennes, Grasse, Compiègne, Périgueux, Saumur, Thionville, Strasbourg ou encore Maubeuge. Aussi, la photo utilisée reste toujours la même, et quand on la cherche sur Google, on voit que ce petit chien vient de New York et reste la publication de policier qui voulait dénoncer ce qui a pu lui arriver. Alors si vous tombez sur ce genre de post, même sans payer, il ne faut pas non plus les partager. Des personnes pourraient être amenées à payer des frais de vétérinaire inexistants. 

Source : France Live

Accueil / Actualités / Escroquerie : attention à ces faux messages diffusés sur les réseaux sociaux