ASI 2023 : conditions, plafonds, montants, ce qu’il faut savoir concernant l’allocation

L’Allocation Supplémentaire d’Invalidité ou ASI voit des conditions et un montant qui changent pour cette année 2023.

© ASI 2023 : conditions, plafonds, montants, ce qu'il faut savoir concernant l’allocation - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’Allocation Supplémentaire d’Invalidité ou ASI reste une aide soumise à des conditions de ressources. Cette prestation se voit versée mensuellement et permet aux personnes invalides qui ne rentrent pas dans les critères de l’Aspa. Ainsi, cette allocation se voit versée par la Sécurité Sociale ou par la Mutuelle Sociale Agricole et son montant varie en fonction des situations de chacun. On vous explique tout ici. 

Les conditions de l’ASI 

Cette allocation, comme les autres, restent pour les personnes ayant de faibles revenus. Ainsi, l’ASI peut venir compléter les revenus, une pension d’invalidité ou même une pension de veuf ou veuve invalide. Cette aide peut se voir touchée jusqu’à l’âge de départ à la retraite. Pourtant, il n’y a pas d’âge minimum pour toucher cette aide. En revanche, cette aide ne peut pas se percevoir après 65 ans, l’âge pour toucher l’Aspa. 

Ainsi, pour avoir l’ASI, il y a des conditions à remplir. Le site Capital cite “Le bénéficiaire doit être atteint d’une invalidité générale réduisant sa capacité de travail (ou de gain) des ⅔”. Aussi, “Il doit percevoir une allocation que l’ASI complète : pension d’invalidité, pension de réversion, pension vieillesse, pension de vieillesse de veuve ou de veuf, retraite versée avant l’âge légal de la retraite (pour carrière longue ou versée aux assurés handicapés)”. “

L’assuré social doit résider régulièrement en France, de manière stable ou dans l’un de ces départements d’outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. La durée de la résidence doit être supérieure à six mois, ou à 180 jours, au cours de l’année durant laquelle la prestation est versée”. Et enfin “Les ressources du bénéficiaire doivent rester inférieures à un plafond mensuel”. 

Le plafond de l’allocation

Le montant de l’ASI a pu augmenter au cours de l’année 2022. En effet, face à l’inflation, le gouvernement a décidé de faire voter une loi Pouvoir d’Achat. Dans les grandes lignes, on trouve de nouvelles aides, primes et surtout les revalorisations de nombreuses allocations, dont l’ASI. Ainsi, pour une personne seule, le plafond reste de 846,98 euros par mois, et pour un couple 1 482,21 euros. En revanche, comme cette allocation se base sur les revenus, il faudra déclarer tous les revenus. Que cela reste pension de retraite, pension d’invalidité, allocation adulte handicapé et les revenus professionnels. 

En revanche, certains revenus ne rentrent pas en compte dans le calcul de l’ASI. Nos confrères citent “la valeur de la résidence principale, des bâtiments de l’exploitation agricole, des prestations familiales, de l’aide financière versée par un proche et le RSA ne semblent pas pris en compte”. Aussi, si les ressources viennent dépasser ce plafond, alors l’aide ne se verra pas attribuée. 

Montant de l’ASI

Ainsi, le montant perçu de l’ASI dépend en fonction de chaque cas. Mais dans ce cas, il ne peut dépasser le plafond décidé. Capital cite “Au 1er juillet 2022 et jusqu’au 31 mars 2023, ce plafond est fixé pour les couples au sein desquels un seul des conjoints en bénéficie à”. Et ajoute “549,78 euros lorsque les revenus du couple sont inférieurs ou égales à 932,43 euros par mois”, “La différence entre 1.482,21 euros et le montant des revenus mensuels du couple lorsque les revenus mensuels du couple sont compris entre 932,43 et 1.482,21 euros”. Et “0 euro lorsque les revenus mensuels du couple sont supérieurs à 1.482,21 euros”. 

Comment faire la demande de cette allocation 

Si le demandeur n’a pas l’âge de 60 ou 62 ans, il faudra remplir une demande d’allocation pour l’ASI et en mettant les ressources du foyer. Il faudra aussi les pièces justificatives. En revanche, si l’âge reste atteint, il faudra se tourner vers la CNAV. Le formulaire reste d’ailleurs disponible sur le site de cette caisse. 

Source : Capital

Accueil / Actualités / ASI 2023 : conditions, plafonds, montants, ce qu’il faut savoir concernant l’allocation