Tarifs 2023 : retraits d’argent, carte bancaires… ce qui va augmenter fortement cette année

Il existe de nombreux tarifs 2023 qui risquent de beaucoup augmenter pour cette nouvelle année.

© Tarifs 2023 : retraits d'argent, carte bancaires… ce qui va augmenter fortement cette année - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

De nombreux tarifs 2023 ont déjà augmenté cette année. Si les tarifs bancaires ont semblé prendre 0,3 % selon Panorabanques, certains services risquent de prendre une bien plus grosse augmentation. L’inflation semble se sentir dans de nombreux secteurs. On vous explique tout ici. 

Une hausse des tarifs 2023 bancaires

De nombreuses banques avaient donné leur accord pour essayer de contenter au maximum les effets de l’inflation pour les tarifs 2023. Et cela semble bien une parole tenue. Alors que la hausse ne devait pas dépasser les 2 %, d’après Panorabanques, cette dernière ne semble être que de 0,3 % d’après une moyenne sur 144 banques. Ainsi, cette hausse des frais bancaires se traduit par 220, 6 euros. Panorabanques déclare “La hausse modérée des frais bancaires est en partie due à la fusion des banques du Groupe Crédit du Nord avec la Société générale. Les anciens clients du Groupe Crédit du Nord bénéficient d’une baisse de leurs frais bancaires avec cette fusion”. 

En revanche, cette augmentation des tarifs 2023 se voit parfois bien plus forte. Cela reste le cas des retraits aux distributeurs automatiques de billets dans une banque concurrente. Certaines banques facturent près de 6,25 % de la somme retirée. Cela représente une moyenne de 12,75 euros par an. On trouve donc des banques avec différentes façons de faire. Si la Caisse d’épargne Languedoc-Roussillon décide d’augmenter le coût, d’autres font l’inverse. En effet, des banques souhaitent rendre gratuite cette opération. Cela reste d’ailleurs le cas des caisses du Crédit agricole qui laissent gratuitement 3 ou 4 opérations par mois

Le Crédit du Nord baisse les frais

Un des autres services qui risque de voir les tarifs 2023 reste l’assurance perte et vol des moyens de paiement. Cette assurance reste très appréciable en cas de virement frauduleux sur un compte bancaire, très important à cette époque. Mais le coût pour cela semble bien augmenter. Ce dernier passe de 24,4 euros à 26,5 euros, donc une hausse de 8,3 %. Mais la Caisse d’épargne a littéralement doublé ses prix. Contrairement à Crédit du Nord qui ont décidé de baisser le tarif en passant sous le pavillon de la Société Générale. 

Mais les cartes bancaires vont aussi voir leurs tarifs 2023 augmenter. Les prix de ces dernières ont augmenté de 0,4 % comptant ainsi 43,6 euros par an. Les cartes bleues à débit différé subissent elles une hausse de 1 %. 

Les frais de tenue de compte

Mais tous les tarifs 2023 ne vont pas forcément trop augmenter. Les frais de tenue de compte, qui avaient subi 6 % de hausse en 2022, ne vont pas augmenter cette année. Le site Capital cite aussi “Les virements en agence se sont, eux aussi, stabilisés, alors que le coût associé à ce service avait explosé de presque 10% en 2022”. En plus de cela, des baisses restent notables. Notamment pour la carte bancaire à autorisation systématique qui perd 2,2 %. Et encore là, cela reste les banques de Crédit du Nord qui elles proposent une banque de 13 %. Aussi, les frais d’envoi du chéquier en recommandé vont passer à une diminution de 3,5%. Une baisse notable qui soulagera aussi les Français. 

Ainsi, malgré l’inflation, de nombreuses banques cherchent à faire de leur mieux afin de ne pas laisser les tarifs 2023 trop impacter les Français. Ainsi, les clients de Crédit du Nord semblent encore les mieux loties.

Source : Capital

Accueil / Actualités / Tarifs 2023 : retraits d’argent, carte bancaires… ce qui va augmenter fortement cette année