Assurance vieillesse : ce qui va changer pour les aidants avec la réforme des retraites

Une assurance vieillesse va pouvoir se voir ouvrir pour les aidants afin de valider plus facilement les trimestres...

© Crédits photos : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Dans cette nouvelle réforme des retraites, de nombreux changements restent notables. Que cela soit sur la retraite progressive, l’âge de départ à la retraite ou même l’assurance vieillesse. Le gouvernement d’Elisabeth Borne a déclaré souhaiter voir une large ouverture de possibilité pour les aidant à valider des trimestres. Et ce dans le but qu’ils restent pris en compte dans le calcul de la pension. On vous explique tout ici. 

L’assurance vieillesse pour les aidants

Depuis plusieurs semaines déjà, le gouvernement parle de la réforme des retraites. Une mesure qu’Emmanuel Macron souhaitait mettre en place depuis son premier mandat. Mais, avec la pandémie mondiale, cela n’a pas pu être possible. Désormais, il semble faire de cette réforme une priorité adjacente au défi anti-inflation. Cette réforme n’a pas manqué de créer le mécontentement. Alors, pour faire passer la pilule, le gouvernement propose de nouvelles choses bénéfiques comme l’assurance vieillesse

En effet, cette réforme des retraites n’a pas manqué de faire jaser. Il faut dire que voir l’âge de départ à la retraite repoussée encore n’a pas fait très plaisir aux travailleurs concernés.En effet, si le Président avait prévu de repousser à 65 ans l’âge de la retraite, il a finalement décidé de n’aller que jusqu’à 64 ans. Une manière donc de repousser dès 2030 toutes les retraites. Mais, dans la réforme, on trouve aussi des mesures plus bénéfiques. Comme par exemple la revalorisation de la pension minimum à 1200 euros. 

À lire TPMP : Géraldine Maillet révèle le talent caché de son compagnon Daniel Riolo

Aussi, la question de l’assurance vieillesse a été mise sur le tapis. Le gouvernement souhaite aussi :

une accélération de la mise en œuvre du calendrier de hausse de la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une pension à taux plein

Comme nos confrères de Merci pour l’info le cite. Cela permettra de nombreux bienfaits comme l’ouverture plus large de la possibilité pour les aidants de valider des trimestres. 

Ce que couvre l’assurance 

La durée de l’assurance vieillesse ne prend pas seulement des trimestres travaillés. Le site Service public déclare que cela couvre aussi les :

périodes d’interruption de l’activité assimilées à des périodes cotisées, comme, sous conditions, des périodes de chômage”, “trimestres rachetés”. Mais aussi les “trimestres de majoration d’assurance accordés dans certaines situations (avoir eu ou élevé un enfant, avoir pris un congé parental, avoir eu ou élevé un enfant handicapé)”. 

Une assurance vieillesse pour les aidants

De nombreux aidants doivent :

réduire ou interrompre leur activité professionnelle”,

Ce qui au final a un impact négatif sur le calcul de la retraite. Ainsi, le gouvernement veut créer une nouvelle assurance vieillesse afin de leur venir en aide. Il s’agit d’une :

assurance vieillesse des aidants” qui permet “une validation de trimestres élargie à davantage d’aidants”. Ce dispositif pourra donc concerner “les aidants de personnes extérieures à la famille”, “les aidants ne résidant plus au domicile de la personne aidée”, “ceux dont le taux d’incapacité est inférieur à 80 % et éligibles à un complément d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)”. 

La validation des trimestres 

Il se trouve qu’actuellement, les conditions pour valider des trimestre restent très stricts. Surtout pour les aidants salariés en congé de proche aidant. Ils doivent rester affiliés à l’assurance vieillesse. De cette façon, la Cnav peut donc verser des cotisations qui permettent de calculer une base de salaire minimum

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Assurance vieillesse : ce qui va changer pour les aidants avec la réforme des retraites