Allocations familiales : plafonds, montants, ce que vous allez toucher en 2023

Pour cette année 2023 où de nombreuses choses changent, voici le montant des allocations familiales.

© Allocations familiales : plafonds, montants, ce que vous allez toucher en 2023 - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les allocations familiales restent des aides versées tous les mois pour certains parents. Il faut avoir au moins deux enfants de moins de 20 ans, mais aussi des revenus modestes. Alors en fonction de votre situation familiale, financière et de votre foyer fiscal, vous aurez droit ou non aux allocations familiales. On vous explique tout ici. 

Les bénéficiaires des allocations familiales

Chaque parent au moment de la naissance d’un enfant peut avoir droit à une aide afin de bien accueillir l’enfant. Cette aide permet notamment d’aider avec les nombreux frais liés à la naissance et à l’équipement. Ainsi, pour les allocations familiales, elles restent versées pour les parents avec deux enfants à charge de moins de vingt ans et avec des revenus modestes

Ainsi, en fonction du nombre d’enfants à charge, de l’âge de chacun, mais aussi des revenus du foyer, les allocations familiales changent. En effet, plus les revenus sont faibles et plus, il y a d’enfants, plus le montant des allocations familiales semble élevé. Ainsi, il y a bien des plafonds de ressources pour savoir à combien le montant peut ou non s’élever en fonction du nombre d’enfants. 

Les plafonds à connaître

Ainsi, pour connaître vos droits en termes d’allocations familiales pour 2023, cela reste les revenus de 2021 qui compte. Il s’agit de toutes les rentrées d’argents que cela reste : salaires, pensions, bénéfices, etc. Ainsi, pour chaque nombre d’enfants, il existe trois tranches. Pour 2 enfants, on trouve les tranches de moins de 71 1894 euros. Et moins de 94 893 euros et plus que cette dernière. Pour trois enfants, on trouve les tranches de moins de 77 126 euros, moins de 100 825 euros et supérieur à cette dernière. Si vous avez quatre enfants, cela passe de moins de 83 058 euros. Puis, moins de 106 757 euros et supérieur à cette dernière. Et enfin pour cinq enfants, il y a moins de 93 520 euros, moins de 116 848 euros et plus que cette dernière. 

Alors, si vous appartenez à la première tranche, pour deux enfants, le montant des allocations familiales reste de 139, 83 euros, puis 318,99 euros pour trois enfants, 498,15 euros pour quatre enfants et 88,42 euros pour chaque enfant en plus. Si vous appartenez à la deuxième tranche, alors vous aurez droit à 69,92 euros pour deux enfants, 159,50 euros pour trois enfants, 249,08 euros pour quatre enfants et 44,21 euros pour chaque enfant de plus. Enfin, si vous appartenez à la troisième tranche, vous pourrez toucher 34,96 euros pour deux enfants, 79,75 euros pour trois enfants, 124,54 euros pour quatre enfants et 22,11 euros pour chaque enfant en plus

Dans les allocations familiales, il existe également une majoration pour les enfants de 14 ans et plus. Pour la tranche une cela représente 69,92 euros, pour la tranche deux 34,39 euros et pour la dernière tranche 17,49 euros. 

Les allocations familiales pour un seul enfant

Il semble néanmoins possible de toucher des allocations familiales dès la naissance de votre premier enfant. Parmi les aides, on trouve la prime à la naissance de 1003,95 euros depuis le premier avril. Cette aide peut se donner dès le septième mois de grossesse. Si jamais vous avez un enfant par adoption, dans ce cas, il y a la prime à l’adoption de 2 007,95 euros

On trouve également dans les allocations familiales l’allocation de base Paje qui se voit verser tous les mois jusqu’au trois ans de votre enfant. Il y a aussi la prestation partagé d’éducation de l’enfant ou PréPaRé. Cette dernière voit son montant changer en fonction de nombreux critères. Et enfin, il y a le complément du mode de garde CMG et l’allocation de rentrée scolaire

Les allocations familiales pour deux enfants

Les allocations familiales se destinent initialement aux familles avec plusieurs enfants. Ainsi, pour les demander, il suffit d’envoyer une copie de votre livret de famille ou de l’acte de naissance des enfants. Le montant sera ensuite calculé et annoncé. Pour y avoir droit, les enfants doivent être à votre charge et avoir moins de 20 ans. En revanche, il faut savoir qu’il y a une majoration des allocations familiales lorsque le deuxième enfant atteint ses 14 ans

Et pour un troisième enfant ? 

Avec l’arrivée de votre troisième enfant, vous pourrez bénéficier de plus d’allocations familiales. On trouve le complément familial si vos enfants ont entre 3 et 21 ans. Le premier déménagement pour vous aider à couvrir les frais. En revanche, le logement doit rester éligible à l’APL ou l’ALF avec un plafond maximum de 1141,84 euros. Mais aussi la carte famille nombreuse qui permet d’obtenir des réductions dans divers endroits intéressants pour les familles. 

Les dates de versement 

Bien souvent, les allocations familiales comme les autres aides de la CAF se voient versées le 5 de chaque mois. Mais quand ce jour tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié, alors le versement se décale. Il va au jour ouvré le plus proche. Il faut également garder en tête que le versement ne se reçoit qu’avec un mois de retard. Pour le mois de janvier, vous recevrez les allocations le lundi 6 février. Le 5 mars tombant un dimanche, le virement se fera le lundi 6 mars. Puis, tous les 5 du mois jusqu’au vendredi 4 août. Et à part le lundi 6 novembre, les autres 5 du mois seront bons. Il faut compter un délai de quelques jours entre le versement et la réception

Valable jusqu’à quand ?

Les allocations familiales représentent souvent une bien grande aide pour les familles. Alors la question de savoir quand cela se termine revient souvent. Sur cela, la CAF reste assez explicite. Les allocations familiales restent valables jusqu’au 20 ans de l’enfant. Ainsi, dès que l’un de vos enfants dépassent les 20 ans, il ne sera plus considéré comme à votre charge. Et forcément, le montant de toutes vos allocations risque de changer. 

Mais le gouvernement a prévu une aide pour amortir le coût de la perte d’un enfant à charge. Si ce dernier continue de vivre sous votre toit et ne gagne pas plus de 55 % du SMIC pour 169 heures de travail, alors il y a une allocation forfaitaire provisoire. Cette dernière permet à votre enfant de travailler et d’étudier et aux parents de recevoir tout de même une aide. Mais cela ne reste que provisoire. 

Source : Journal des Femmes

Accueil / Actualités / Allocations familiales : plafonds, montants, ce que vous allez toucher en 2023