SMS frauduleux : ne cliquez surtout pas sur ce genre de message visant à vous dépouiller

Les escrocs semblent avoir trouvé une vraie mine d’or en envoyant des SMS frauduleux et en usurpant des identités....

© Crédits photos : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

De plus en plus, les arnaques par le biais de mails et de SMS frauduleux se développent. Tous les prétextes semblent bons pour essayer de soutirer de l’argent. Que cela soit via des usurpations de service de livraison de colis, de service des amendes ou dernièrement des impôts. Alors plus que jamais, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) met en garde contre ces nouvelles arnaques. On vous explique tout ici. 

SMS frauduleux, les arnaques courantes 

De plus en plus, les SMS frauduleux se répandent. En effet, les escrocs se servent de l’identité de certains services afin de soutirer des informations personnelles ou même de l’argent. Cela a pu être le cas avec les SMS frauduleux autour de la carte vitale. Certaines personnes recevaient des SMS disant que leur carte vitale paraissait expirée. Pour la remettre en activité, il suffisait de payer quelques euros pour la renouveler. 

Ainsi, dans ce SMS frauduleux, il y avait bien sûr un lien. Ce dernier permettait de se rediriger vers un site ressemblant à celui d’Ameli ou de la sécurité sociale. Et à ce moment, ils pouvaient mettre leurs coordonnés bancaires afin de payer la petite somme. Mais en réalité, le but ne restait pas de récolter ces quelques euros, mais bien les coordonnées bancaires et les numéros de sécurité sociale. 

À lire TPMP : Géraldine Maillet révèle le talent caché de son compagnon Daniel Riolo

Mais si cela a bien fonctionné pour la carte vitale, les SMS frauduleux fonctionnent également avec les impôts dernièrement. En effet, la direction générale des finances publiques alerte sur ces envois de message qui semble réclamer une action aux victimes. Le motif de cette nouvelle arnaque semble l’indemnité carburant. Mais la DGFiP le stipule bien, elle :

n’envoie pas de SMS pour faire la promotion de l’indemnité carburant”.

Pour faire la demande de cette dernière, il faut remplir un formulaire officiel. 

Attention à ce texto d’EDF

Ces derniers jours, un éditorialiste de BFM Business a aussi rapporté une autre escroquerie par texto, qui utilise le prétexte du bouclier tarifaire.

 » Alerte EDF : votre facture pourrait augmenter si vous ne renouvelez pas votre bouclier tarifaire. Pour vous en prémunir, veuillez confirmer vos informations sur : https://edf-portail.com. »

L’objectif de ce SMS frauduleux ? Vous inciter à cliquer sur le lien. Si vous tombez dans ce piège, vous arriverez sur un site, qui ressemble à s’y méprendre, à celui d’EDF. Un formulaire vous demandera ensuite de confirmer vos données personnelles. Le problème, c’est qu’avec ces informations en poche, les escrocs peuvent à vous usurper votre identité, ou extorquer votre argent. D’après EDF, ce genre de manœuvre malhonnête reste plus plutôt courante. Le détail qui doit vous mettre la puce à l’oreille ? Le numéro de l’expéditeur. En effet, le fournisseur d’énergie ne contacte jamais ses clients via un numéro en 06 ou en 07. Vous pouvez donc vérifier les coordonnées pour démasquer les SMS frauduleux.

SMS frauduleux et colis

De nos jours, beaucoup de gens ont tendance à faire des achats sur internet. En effet, les boutiques en ligne comme Amazon ou Cdiscount offrent un choix qui paraît presque infini, à des prix défiants toute concurrence. Ce qui implique ensuite de recevoir des colis à domicile, via des transporteurs comme UPS, Chronopost ou même La Poste.

Or, très souvent, des arnaqueurs utilisent ce prétexte pour envoyer des SMS frauduleux ou encore des emails. Le plus souvent, ils prétendent vous alerter, sur l’un de vos paquets en attente. Sachez que face à des messages, vous devez faire preuve de vigilance.

À lire Jours fériés et ponts : les bonnes surprises à noter pour 2023 et 2024

Évitez de cliquer sur le premier lien venu. Pour suivre votre commande, utilisez plutôt le numéro de suivi de votre commande. Et surtout, méfiez-vous de tout interlocuteur qui vous demande de renvoyer des données personnelles (nom, prénom, adresse, RIB…).

La vignette Crit’air

Comme nous l’avons dit plus haut, les escrocs n’ont plus aucune limite, quand il s’agit d’utiliser des SMS Frauduleux. Ainsi, certains d’entre eux ont récemment utilisé le prétexte de la vignette Crit’air pour duper leurs victimes. Là encore, il s’agit d’un texto, visant à vous convaincre de cliquer sur un lien.

Sauf que de la page sur laquelle vous arriverez n’a rien à voir avec le site officiel du service public. De plus, une dizaine d’euros vous seront réclamés pour valider votre demande de vignette. Si vous remarquez ce genre de SMS frauduleux, la meilleure chose à faire reste de les signaler, via Signal-Spam. Ainsi, vous pourrez éviter à d’autres personnes de tomber dans ce piège.

SMS frauduleux et chèque énergie

Ces derniers mois, le gouvernement a mis en place différentes mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des Français. Il n’en fallait pas plus aux plus malhonnêtes pour tenter leur chance. Ainsi, plusieurs personnes ont signalé des messages, les incitant à cliquer sur un lien pour obtenir le fameux chèque énergie.

À lire Fonctionnaires : qu’est-ce que cette prime de 10 000 euros au maximum dont bénéficient déjà certains agents ?

Bien sûr, il s’agit de SMS frauduleux, qui n’émanent pas du tout de l’administration. D’ailleurs, les pouvoirs publics rappellent qu’il n’y a aucune démarche à faire pour obtenir ce coup de pouce. Ainsi, l’administration fiscale utilise les revenus que vous avez déclarés pour vous accorder cette aide. Il n’y a aucun formulaire à remplir. Ni aucune coordonnée bancaire à transmettre.

Numéros surtaxés, usurpation d’identité… 

En plus des SMS frauduleux, certains escrocs semblent aussi renvoyer vers des numéros surtaxés. Encore un moyen de récupérer de l’argent à leurs victimes. Ces derniers paraissent déclarer que le numéro de la DGFiP reste un 0 899 ou même un 0891 ce qui en reste pas le cas. “Ce sont des numéros frauduleux”, car le vrai reste le 0 809 401 401. 

Ainsi, en plus des numéros surtaxés et des SMS frauduleux, les escrocs font également énormément d’usurpation d’identité. La DGFiP déclare :

Nous vous invitons à être très vigilants quant au contenu des messages que vous recevez en étant notamment attentifs à tous les signes et détails qui peuvent révéler qu’il s’agit d’un message frauduleux : fautes d’orthographe ou de syntaxe, demandes d’informations détaillées sur l’entreprise ou de ses coordonnées bancaires, etc. En cas de doute, ne répondez pas à ces messages s’ils ne proviennent pas de l’adresse électronique de votre service des impôts des entreprises (SIE) que vous pouvez retrouvez sur vos avis ou sur notre page contact”. 

Les faux virements

Mais là encore, les escrocs ne s’arrêtent pas là. En prenant l’identité d’une entité, et envoyant des SMS frauduleux ou même des mails, ils arrivent à demander des virements vers un faux compte. Ainsi, l’escroc se fait passer pour un tiers et demande un paiement pour son service. Face à cela, la DGFiP déclare qu’il faut se méfier si :

l’interlocuteur est inhabituel, la demande est inhabituelle dans son contenu (demande de virement à l’international, changement de coordonnées…), la forme de la demande est inhabituelle (incohérence, fautes d’orthographe ou de syntaxe, adresse de messagerie très proche de l’adresse habituelle mais néanmoins différente…)”. 

Sources : nicematin.com

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / SMS frauduleux : ne cliquez surtout pas sur ce genre de message visant à vous dépouiller