Couple : selon une étude, voici l’âge auquel les hommes sont les plus infidèles en amour

Une récente étude montre que les hommes en couple deviennent de plus en plus infidèles en vieillissant. Mais pourquoi ?

© Couple : selon une étude, voici l’âge auquel les hommes sont les plus infidèles en amour - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

La vie à deux est souvent pleine de défis. Parmi toutes les difficultés qu’un couple peut traverser, la tromperie se trouve en bonne place. Par faiblesse, par ennui ou par envie de séduire, de nombreuses personnes tombent dans l’infidélité. Or, récemment, Yougov a mené une étude, pour le site Gleeden, spécialisé dans les rencontres extraconjugales. Si n’importe qui peut avoir une liaison, les hommes semblent plus enclins à passer à l’acte. Pire, cette tendance s’accentue avec l’âge. On vous dit tout sur ces Français, prêts à vivre des aventures dans le dos de leurs partenaires.

Couple : les hommes, plus volages en vieillissant

D’après ce récent sondage, 66 % des Français se déclarent satisfait de leur vie intime avec leur conjoint. Mais cela n’empêche pas 42 % de ces personnes en couple de verser dans l’infidélité. Quant à la distinction entre les deux genres, 38 % femmes et 46 % des hommes avouent avoir commis l’adultère.

Au global, on remarque donc que la population masculine reste la plus volage. Mais dans une étude de l’Ipsos, menée en 2010 pour Gleeden aussi, on remarque d’autres facteurs qui font la différence. Il s’agit de l’âge des individus qui trompent leur partenaire. Parmi les plus jeunes, de 18 à 34 ans, seuls 38 % avouent leur infidélité. Ce taux grimpe ensuite à 51 % pour les 35-49. Et après l’âge de 50 ans, 66 % reconnaissent des aventures extraconjugales. Il semble qu’avec le passage du temps, les gens cessent de croire au couple idéal.
 » L’âge est un facteur différenciant considérable, dans la mesure où les plus de 35 ans sont 61% à envisager de pardonner. Alors que les plus jeunes ont vraisemblablement une vision plus idéalisée du couple et sont « seulement » 48% à se dire capables d’accorder leur pardon. « 

55 ans, l’âge de toutes les tentations pour les hommes ?

Une autre enquête, publiée par l’Université du New Hampshire confirme aussi que les quinquagénaires seraient moins fidèles que les jeunes. Ainsi, cette étude estime que l’âge auquel l’homme commet le plus d’adultère se situe autour de 55 ans.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance, tardive, rechercher des liaisons interdites. Bien sûr, avec la vieillesse qui arrive, on peut imaginer que certains souhaitent vérifier s’ils peuvent encore séduire hors du couple. Ou bien qu’il cherche à revivre le frisson de leur jeunesse perdue, dans les bras de partenaires plus jeunes, elles aussi.

Il faut aussi mettre cet âge, auquel les aventures hors du couple se multiplient, en perspective avec la réalité physiologique. En efffet, entre 50 et 70 ans font face à un phénomène encore tabou, l’andropause. Il ne s’agit pas d’une maladie, mais tout simplement de l’évolution naturelle du corps. En couple ou non, les hommes subissent les effets du vieillissement, y compris sur le plan intime. Troubles érectiles, perte de libido…

L’Association Française d’Urologie, explique que tous ces symptômes, quoique frustrants, n’ont rien d’anormal. « Le terme andropause signifie littéralement « arrêt des sécrétions de testostérone », qui pourrait sous-entendre une infertilité. Or, un homme reste fertile toute sa vie. C’est pourquoi on devrait plutôt parler de déficit androgénique lié à l’âge (DALA) ou PADAM (Partial Androgen Deficiency in the Aging Male) (déficit androgénique partiel de l’homme âgé) ou SDT (syndrome de déficit en testostérone). »

Source : Marie-France

Accueil / Actualités / Couple : selon une étude, voici l’âge auquel les hommes sont les plus infidèles en amour