Rappel massif : les viandes rappelées dans toute la France en ce moment

Salmonelle, listéria... de nombreux motifs ont conduit des viandes à faire l'objet d'un rappel massif ces derniers temps.

© Rappel massif : les viandes rappelées dans toute la France en ce moment - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Plusieurs études ont déjà prouvé que la consommation quotidienne de viande n’avait rien de sain pour la santé. Mais rien n’y fait, en France, la charcuterie ou les plats à base de poulet, de porc ou de bœufs font partie du patrimoine. Et pour beaucoup de personnes, hors de question d’y renoncer. Certains n’hésitent plus à mettre le prix, en achetant dans des boucheries de qualité. Pourtant, ces derniers jours, les autorités ont relayé plusieurs alertes à destination des consommateurs. Sale temps pour les viandards ! Dans les supermarchés, plusieurs lots de steaks, de canard ou de saucisses, font désormais l’objet d’un rappel massif. Voici tous les produits carnés retirés des rayons, depuis le début de l’année 2023.

Pâtés en conserve : restez vigilants !

Ce produit bien pratique pour faire des sandwichs ou improviser des apéros, fait partie des basiques à avoir, chez beaucoup de Français. Or, ces derniers temps, plusieurs lots de pâtés en conserve ont donné lieu à un rappel massif.

Le premier concerne un pâté de campagne. Ainsi, ces conserves se retrouvent en rayon sous la marque « Les bonnes recettes de Vanessa et Grégory des saveurs corréziennes ». Divers lots sont concernés par ce rappel massif : le pâté aux ceps, le pâté de canard à la fève de Tonka et le pâté de lapin à la sarriette, issus du même producteur. Voici les références à noter, pour identifier les articles ciblés par ce rappel massif :

  • Numéros de lot : 333 et 148
  • Date limite de consommation allant du 1er juin 2024 au 29 novembre 2024.
  • Emballage : boîte de métal, avec une contenance de 190 g

En effet, en cas d’ingestion, les consommateurs risquent de contracter le botulisme. Et d’après le site Rappel Conso, il y a plusieurs symptômes à surveiller. « L’intoxication botulique est caractérisée par des signes neurologiques : sensation de vision floue, paupières tombantes, troubles de la parole, difficulté à avaler, sécheresse de la bouche, faiblesse musculaire. Des signes digestifs (constipation, vomissements, diarrhée) accompagnent souvent les signes neurologiques. »

De plus, un second rappel massif porte sur des conserves vendues par la marque « L’aredienne ». Ainsi, il porte sur diverses variétés de pâtés en conserve. Là encore, ce qui le consomment risquent l’intoxication botulique. Ces lots dangereux ont pu se vendre du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2022. Et ce, dans les magasins SPAR et Intermarché, en Corrèze. Enfin, les dates de limite de consommation vont du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2025.

Rappel Massif : les steaks hachés dans la tourmente

Là encore, il s’agit d’un aliment clé de nos repas. En effet, la viande hachée se retrouve dans de nombreuses recettes. Sauce bolognaise, hamburgers… Cet ingrédient délicieux et facile à préparer, a tout pour plaire. Cela dit, plusieurs lots de cette viande très populaire font en ce moment l’objet d’un rappel massif.

Pour commencer, si vous faites partie des clients du magasin Intermarché situé à Pouillon, dans les Landes, méfiez-vous. En effet, des steaks hachés vendus au rayon boucherie de ce supermarché constituent un vrai danger. Et pour cause, des traces de salmonelle ont été retrouvées dans cette viande. En cas d’ingestion, les risques incluent des fièvres et maux de tête intenses, dans les heures qui suivent. Si vous avez acheté ces steaks entre 1er et le 8 janvier 2023, détruisez. Ou bien, ramenez les en magasin avant le 22 janvier pour obtenir un remboursement.

Ensuite, le second rappel, massif, concerne des steaks vendus, en vrac, dans un magasin Intermarché, situé à Tours. Dans ce cas précis, le danger résulte d’une contamination à la listéria. Voici les références des lots retirés des rayons.

  • Code GTIN : 288988019358
  • Numéro de lots : 919360068003
  • Date limite de consommation : le 10 janvier 2023.

Or, la listériose peut mettre plusieurs semaines avant de se déclarer. Aussi, ne consommez surtout pas ce produit. Même si vous l’avez mis au congélateur. Détruisez-le. Ou bien, ramenez le en magasin avant la fin du rappel massif, le 6 février 2023, afin d’avoir un remboursement.

Gare au canard !

Si cette viande fait partie de vos aliments favoris, là encore, restez prudent ! En effet, plusieurs lots et préparations à base de canard sont concernés par un rappel massif ces jours-ci.

Pour commencer, des lots de suprêmes de canard à l’orange, contaminés, eux aussi, par la listéria, ont du quitté les rayons. Vendus par la marque Sébastien Paqueau Traiteur, à Chalon-sur-Saône, ils pourraient bien vous rendre très malades. Pour écarter tout danger, jeter le produit, ou bien, ramenez le en magasin avant le 20 janvier. Ainsi, vous aurez droit à un remboursement.

Même chose, concernant les manchons de Canard, de la marque Le Gaulois, vendus dans toute la France. En effet, vous avez pu tomber sur des lots contaminés à listéria, en faisant vos courses chez Carrefour ou Leclerc. Vous retrouverez les références des produits concernés par ce rappel massif, ci-dessous.

  • Code GTIN : 3266980006587
  • N° de lot : 0252031462
  • Date limite de consommation : 30 décembre 2022.

La listéria touche aussi des paupiettes de canard, commercialisées du 28 décembre au 5 janvier. Si vous résidez dans le Loiret, vous avez pu les trouver en rayon, dans le magasin Carrefour de Saran. Pour savoir si vous avez acheté l’un de ces lots à risques, voici les informations à vérifier.

  • Code GTIN : 3383882400111
  • Numéro de lot : 5236222
  • Date limite de consommation : 5 janvier 2023.

Là encore, vous ne devez pas consommer ce produit. Il convient de le détruire, ou de la ramener en magasin, avant la fin du rappel massif, le 30 janvier 2023. Vous pourrez alors percevoir un remboursement.

Rappel massif : appliquez le principe de précaution

Enfin, d’autres viandes, tels que le jambon ou la mortadelle, ont aussi fait l’objet d’une procédure similaire ces derniers jours. Dans tous les cas, le meilleur moyen d’éviter des complications reste de surveiller d’éventuels symptômes. Comme vous avez dû le constater, aucune enseigne, et aucun type de viande n’est vraiment à l’abri d’un rappel massif.

Or des maladies comme la salmonellose ou la listériose peuvent avoir de grave impacts sur la santé des plus fragiles. À l’image des enfants, des séniors, des personnes immunodéprimées ou des femmes enceintes. La seule solution ? Se tenir informé pour ne jamais louper l’annonce d’un nouveau rappel massif. Heureusement, ces procédures sont désormais listées, via le site Rappel Conso.

 

Accueil / Actualités / Rappel massif : les viandes rappelées dans toute la France en ce moment