Retraites 2023 : les profils concernés par le départ avant 64 ans

Avec la nouvelle réforme des retraites 2023, de nombreux profils ne pourront pas partir à la retraite avant 64 ans.

© Retraites 2023 : les profils concernés par le départ avant 64 ans - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Le sujet des retraites 2023 reste un sujet bien sensible cette année. Alors que depuis son premier mandat, Emmanuel Macron prévoit de faire passer la réforme des retraites, il n’a pas vraiment pu à cause de la pandémie. Mais désormais, il semble plus que jamais prêt à faire du changement à ce niveau. Et ce malgré la journée de grève. Ainsi, il a tout de même fait un pas en décalant l’âge de départ de 65 ans à 64 ans. Aussi, il existe de nombreuses professions qui ne pourront partir qu’à 64 ans à présent. On vous explique tout ici. 

Réforme des retraites 2023

La réforme des retraites 2023 contient de nombreux points. Le plus notable et celui qui plait le moins reste bien l’âge de départ qui recule de 62 ans à présent à 64 ans d’ici à 2030. Bien que la réforme comprenne d’autres points comme le rehaussement de la pension minimale. Mais le report de l’âge de départ légal pour la retraite à 64 ans ne semble pas concerner tout le monde. Le report de l’âge légal semble donc progressif à raison de 3 mois par année de naissance. Une façon donc d’arriver aux 64 ans dès l’année 2030

Mais en repoussant l’âge, cela veut aussi dire que la réforme des retraites 2023 demande de cumuler plus de trimestres, et ce, dès la génération 1962. Ainsi, pour avoir une retraite à taux plein en 2027, il faudra avoir travaillé 43 ans, soit 172 trimestres au lieu de 42 ans par le passé. Pour toutes les personnes nées après le premier septembre 1961 devront cotiser 169 trimestres, l’équivalent de 42 ans et trois mois. Alors, les premiers qui cotiseront 43 ans de travail restent les personnes nées en 1965. 

Mais pour les syndicats, cette nouvelle réforme des retraites 2023 reste un scandale. Et face à cela, ils ne comptent pas se taire. Ainsi, que cela reste la RATP ou même la SNCF, ils ont vite décidé d’appeler à la grève. Il faut dire que seulement 4 Français sur 1 ne semblent pas concernés par la nouvelle réforme. 

Les départs avant 64 ans

Il existe tout de même quelques exceptions avec la réforme des retraites. Tous les travailleurs ne partiront qu’à 64 ans. Pour les personnes nées avant le premier septembre 1961, ils ne semblaient déjà pas concernés. Aussi, les professions dites pénibles peuvent demander des retraites anticipées. On trouve les pompiers, les policiers, les militaires qui eux auront droit à la retraite à 62 ans. 

Il y a aussi la possibilité ou la personne a commencé à travailler très tôt, soit avant 16 ans. Dans ce cas, il reste possible de prendre sa retraite dès 58 ans. Pour tous ceux entre 16 et 18 ans, la retraite se fera à l’âge de 60 ans. Et dans le cas de travailleurs depuis les 18 ou 20 ans, alors cela passe à 62 ans

Le cas des travailleurs handicapés permet également de voir l’âge de la retraite ne pas atteindre les 64 ans. Ces derniers pourront toujours partir à 55 ans. Le site vie pratique explique “Néanmoins, à compter de 2027, il faudra avoir travaillé 43 annuités soit 172 trimestres afin de pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein, au lieu de 2035 comme initialement prévue la réforme Touraine de 2014”. 

Source : Vie Pratique

Accueil / Actualités / Retraites 2023 : les profils concernés par le départ avant 64 ans