Arnaque téléphonique : méfiez-vous de cette escroquerie qui vise vos informations bancaires

Une nouvelle arnaque téléphonique visant à voler vos coordonnées bancaires semble très en vogue en ce moment.

© Arnaque téléphonique : méfiez-vous de cette escroquerie qui vise vos informations bancaires - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis déjà bien des mois, le gouvernement souhaitait alerter les Français face aux arnaques en ligne. La technique d’arnaque la plus répandue reste le phishing. Cette méthode se base sur l’envoi de mail ou de sms frauduleux afin d’attirer les victimes dans un piège, généralement un lien. Ce dernier permettait de récupérer des données. Mais une nouvelle façon de faire commence à prendre de l’importance. Il s’agit du vishing, une arnaque téléphonique. On vous explique tout ici. 

Phishing, vishing… les différentes méthodes

Depuis des années, les arnaques existent. On trouve la célèbre arnaque téléphonique, par SMS, par mail, sur internet avec la vente de faux produits, etc. Pour cela, les escrocs semblent toujours avoir de l’innovation. Mais face à une technique qui prenait de l’ampleur, les experts ont décidé de lui donner un nom, le phishing. En Français cela se traduit par hameçonnage et on comprend vite pourquoi. Si les escrocs sont les pêcheurs, et vous les poissons, les appâts peuvent être divers et variés. 

En effet, le phishing passe très souvent par une usurpation d’identité. Les escrocs se font passer pour des services officiels ou des entreprises. On a trouvé le cas avec les livraisons de colis. Ces derniers se faisaient passer pour La Poste durant les fêtes. Résultats, pour payer la relivraison de votre colis, vous devez payer quelques euros. Mais voilà, le site reste faux, et en entrant vos coordonnées bancaires, ils ont pu les récupérer. On a trouvé cette arnaque dans de très nombreux cas de figure. 

Mais comme le phishing commence à devenir bien connu, il a fallu innover. Il faut dire que le gouvernement ne cesse d’appeler à la vigilance des citoyens pour ne pas cliquer sur les liens dans les SMS ou les mails. Alors désormais, ils optent pour l’arnaque téléphonique. Cette façon de faire à aussi un nom, le vishing. Cela reste la contraction de voice ou voix et de phishing

L’arnaque téléphonique

Ainsi, les escrocs qui pratiquent le vishing font simplement une arnaque téléphonique. En général, ils usurpent là encore une identité. Généralement, celle du banquier de la victime. Ce dernier appellera donc la victime par rapport à de nombreux mouvements suspects sur le compte en banque de cette dernière. Alors, ils vont pouvoir utiliser des données déjà volées, comme le nom, adresse, numéro de téléphone, etc. pour mettre en confiance

Si l’escroc arrive à faire ce qu’il veut durant cette arnaque téléphonique, il va faire en sorte que la victime donne de nouvelles informations. Ou pire encore, qu’elle valide elle-même certaines transactions qui restent totalement frauduleuses

Le gouvernement a donc mis en place un site pour aider les Français à ne plus se faire avoir. Il s’agit du site cybermalveillance.gouv.fr. D’ailleurs, le directeur de l’expertise cybersécurité de ce dernier a déclaré au sujet de cette arnaque téléphonique que “Chaque victime se fait voler entre quelques milliers et des dizaines de milliers d’euros”. Avec la plateforme, il semble possible de demander de l’aide, mais aussi de bien s’informer. 

Mais le directeur de l’expertise cybersécurité tient aussi a souligné que ce genre d’arnaque téléphonique restent “souvent le week-end ou le vendredi soir pour éviter toute vérification auprès de votre banque”. Mais voilà, la Fédération bancaire française tient à souligner que jamais un conseiller ne demande des informations personnelles par téléphone. Si cela se passe, il vaut mieux convenir d’un rendez-vous en agence directement. 

Source : La Dépêche

Accueil / Actualités / Arnaque téléphonique : méfiez-vous de cette escroquerie qui vise vos informations bancaires