Retraite : certains jeunes commencent déjà à racheter des trimestres, à prix fort…

Avec la réforme des retraites, certains ne souhaitent pas partir à 64 ans et trouvent donc des alternatives.

© Retraite : certains jeunes commencent déjà à racheter des trimestres, à prix fort… - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

La réforme des retraites qu’Emmanuel Macron souhaite faire depuis son premier mandat n’a jamais semblé aussi sûre. Cette dernière reste la source de bien des débats. Mais le président a déjà fait un pas en repoussant l’âge de la retraite à 64 ans au lieu des 65 initialement. Ainsi, malgré la grève de ce jeudi 19 janvier, il ne semble pas faire de retour sur sa décision. On vous explique tout ici. 

La réforme des retraites 

Depuis déjà bien des semaines, la réforme des retraites a fait couler de l’encre, mais sûrement aussi des larmes. De nombreux Français semblent s’opposer totalement à cet âge de départ de 64 ans. Bien que de nombreux cas de figure existent où certains pourront partir un peu avant, la plupart s’y opposent. Mais voilà, face à une situation économique difficile, Emmanuel Macron ne semble trouver que cette solution de plausible

Pour autant, les Français ne semblent pas prêts à cacher leurs désaccords. Alors, pour partir quand même plus tôt à la retraite, certains trouvent des stratagèmes. Cela a pu être le cas de jeunes travailleurs. Ces derniers aussi s’avéraient présents dans les cortèges et manifestations, car il s’agit bien de leurs retraites aussi qui sont en jeu. Ils ne cachent d’ailleurs pas leurs inquiétudes de voir l’âge de la retraite passer à 64 ans d’ici à 2030. Pour les travailleurs en début de carrière, la retraite semble un rêve presque inaccessible avec ce genre de report. Alors, ils trouvent des solutions, notamment en rachetant des trimestres

Le cas d’Antonin 

Ainsi, parmi ces jeunes diplômés qui commencent leur carrière, il y a Antonin, un jeune de 25 ans. Ce dernier ne cache ne pas vouloir travailler jusqu’à 64 ans et a trouvé une méthode. Il se trouve que le jeune homme compte faire comme son père, qui lui aussi a pu racheter des trimestres pour partir à la retraite plus tôt. “J’étais jusqu’au master 2 et l’idée est de pouvoir peut-être partir un peu plus tôt ou en tout cas ne pas avoir à cotiser au maximum, d’avoir ma retraite sans décote. Donc faire une carrière complète, comme si j’avais pu commencer un peu avant”. 

Mais voilà, si le rachat de trimestres semble une bonne alternative pour atteindre plus vite la retraite, cela a un coût. Il faut bien compter 700 euros pour un trimestre. Une somme parfois bien difficile à sortir. Et encore, cela ne reste le prix que pour les jeunes actifs. Plus la personne approche la retraite, plus le prix augmente. Allant même jusqu’à cinq fois plus cher

Ainsi, Valérie Batigne qui dirige Sapiendo une agence de conseils sur les retraites, semble affirmer qu’il vaut mieux attendre. Elle semble donc favoriser le rachat de trimestres en fin de carrière plutôt qu’en début. “Si on est dans la moyenne, c’est-à-dire qu’on a commencé à travailler entre 20 et 22 ans, je ne sais pas. On conseille souvent d’attendre le plus tard possible. À un an ou deux de la retraite, on sait s’il va manquer des trimestres et donc à ce moment-là, on calcule si c’est rentable”. Alors visiblement, il n’y a pas de solutions miracles, à voir ce que le Président décidera dans les prochains jours

Source : Orange

Accueil / Actualités / Retraite : certains jeunes commencent déjà à racheter des trimestres, à prix fort…